L'Avenir Agricole et Rural 04 octobre 2012 à 13h56 | Par E.D.

Foire de Montigny - Une édition de haute Voltige

Motivée par un temps radieux, la foule des grands jours a investi très tôt les artères du bourg pour atteindre le cœur de la manifestation : le champ de foire et ses nombreux spectacles vivants.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Roxanne de Fresnoy du GAEC de l'Ardennais (© E.D.) Des allées remplies dès 10 H du matin © E.D. Présentation des poulains Sieste Quelles perspectives pour la filière Ardennaise ? Présentation de la race Charolaise Championne jeune - Théo Championne - M. Bablon Stand avicole Ardennais Simmental Concours charolais Simmental Elevage Collier Limousine Vosgienne et Salers Stand d'EMC 2 Charolais de l'élevage Masselot Repas Ecrivain Spectacle - Voltique équestre Nouveau farmall Dressage de chevaux Spectacle de Jolly Jumper Marche espagnole Poste hongroise Stand de la Chambre d'Agriculture

Les grands champions du jour

Trente huit élevages ont participé aux concours. Pas moins de 200 animaux issus des races bovines simmental et charolaise ainsi que de la race du cheval ardennais se sont partagés le champ de foire. Quelques spécimens des races limousine, vosgienne et salers étaient également en présentation. Malgré la liesse, les éleveurs de chevaux portaient un brassard noir en souvenir de Didier Colb, disparu subitement cet été. C'est avec une grande émotion que ses amis ont ­présenté ses chevaux en bande lors de la remise des prix, afin de lui rendre un dernier hommage.

Spectacle équestre

La troupe du Mesnil Saint Michel, basée près de Nancy a assuré le show en milieu d'après-midi avec un spectacle équestre de grande qualité.Les spectateurs ont eu droit à des démonstrations de «dressage cinéma» avec le gracieux pas espagnol, la position assise, coucher, révérence ou encore la reproduction de la fameuse scène de respiration artificielle de Jully Jumper, tournée dans le film Lucky Luke.Ils ont également découvert «la voltige en ligne» : les montures, équipées de selles «cosaque» galopent en ligne droite. Pendant ce temps, leurs cavaliers enchaînent des figures acrobatiques inspirées des techniques de combat utilisées par les indiens.Le spectacle s'est achevé par une démonstration de «Poste Hongroise » (notre photo) avec Viking et  Vladimir d'Amance, deux ongres (mâles castrés) de trois ans dressés à l'attelage. Cette discipline particulière consiste à chevaucher deux montures à la fois. Les chevaux avaient été familiarisés à la monte en Poste Hongroise par Loïc le matin même. « Une performance qui prouve une fois encore la docilité de la race ardennaise », souligne Pascal Guichard, Président de la section chevaline à la FEB.

Aux sources de Courcelles en Montagne


Maurice Royer, après un licenciement économique en 1982 entre aux Voies Navigables de France. Animé par la volonté de transmettre l'histoire de son village et de toute une époque à la postérité,  il publie un premier ouvrage en 1994. Le vieux chêne raconte... Il s'agit d'un recueil sur la vie de Courcelles en Montagne au fil du siècle dernier. Ce petit village de 80 habitants, situé aux sources de la Suize est typique du pays de Langres. L'auteur y consigne ses souvenirs ainsi que des témoignages.Courcelles en Montagne, son deuxième ouvrage paru en 2012, s'attache à décrire les particularités de son village d'un point de vue architectural. Certaines bâtissent dateraient du XVIe siècle et recèlent moulte vestiges des temps passés comme cet ancêtre de la chanlatte, le corbeau à chenaux de bois pour récupérer l'eau de pluie, ou encore le cuveau en pierre pour faire la lessive et la cheminée à l'étage... Une des particularités de Courcelles en Montagne tient en l'implantation de son cimetière, situé sur une butte à l'extérieur du village. L'Église actuelle date de 1860. D'après un plan napoléonien, l'ancienne église se trouvait dans le cimetière. On y trouve encore les vestiges des fonts baptismaux. Cela tendrait à démontrer que le cœur du village s'est déplacé. L'ouvrage qui se veut pédagogique décrit également une ballade autour du village recelant huit sources et comptant une cinquantaine d'essences locales.Ces ouvrages sont vendus directement par l'auteur au profit de la recherche contre le cancer.  Contact : 03 25 87 48 53

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2522 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2522 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui