L'Avenir Agricole et Rural 03 octobre 2019 à 10h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

FOIRE DE MONTIGNY : la passion de l’élevage

Organisée par la Fédération des Éleveurs du Bassigny, la foire de Montigny a tenu toutes ses promesses. En plus des traditionnels concours Simmental, Charolais et Ardennais, le prix des prairies fleuries et le sabot de bronze ont été remis.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © T MORILLON

La foire fut une réussite, même si le public est venu un peu moins nombreux, peut-être à cause de la pluie qui s’est invitée à la fête l’après-midi. En plus de la fête foraine, le public s’est promené parmi les camelots, artisans et producteurs locaux. Côté animation, la Fédération des Éleveurs du Bassigny (FEB) a concocté des spectacles équestres avec démonstration d’attelage à 4, monte à cru, voltige, un moulin et une course de char romain.

 

Nouvelle présidence

Stéphane Hitzberger, président de la FEB, prépare l’événement depuis juin, épaulé par Michel André. « La FEB c’est un travail d’équipe, notre ambition est de rester la première foire du département, qu’on continue à mobiliser les éleveurs alors que le contexte actuel n’est pas facile » explique le nouveau président. « Le concours national charolais a lieu aujourd’hui à Roanne, mais les éleveurs locaux ont joué le jeu ils sont quand même venus. On a un beau concours, nos partenaires habituels sont présents et le public peut voir de beaux animaux ».

 

Cette année un podium était installé sur le terrain du concours. Il s’agit du même podium qu’au Festi’Van à Fayl-Billo, pour le championnat des Montbéliardes. Pour le concours Simmental, 44 vaches originaires de 8 élevages ont participé, sous l’œil du juge Samuel Bulot de Côte d’Or. Côté Charolais, 16 mâles et 13 femelles provenant de 6 élevages étaient inscrits. Le concours était jugé par le côte d’orien Nicolas Baudoin. Tous les juges ont été conquis : « il n’y a pas beaucoup d’animaux, mais il y a beaucoup de qualité ». Le public a également eu droit à une présentation de la race Limousine par le lycée agricole de Choignes et le Gaec Guillaume. Le sabot de bronze, qui récompense une bonne gestion du troupeau au niveau économique et des naissances, a été remis à l’EARL des Ammonites (Occey) et au lycée agricole de Choignes.

La course de char avec Hubert vin en Ben-Hur
La course de char avec Hubert vin en Ben-Hur - © T MORILLON

L’Ardennais pour le travail agricole

La race Ardennaise est probablement la plus vieille race de cheval de trait d’Europe. Ce cheval est lourd, mais docile et maniable. Il ne reste plus que 2 000 juments en France, cette espèce est inscrite sur la liste des animaux en danger critique d’extinction. Aujourd’hui la race retrouve de l’intérêt en cheval de loisir, mais aussi pour les travaux agricoles. L’Ardennais est utilisé pour le débardage en forêt dans les secteurs difficiles. Certaines communes y font appel pour le ramassage scolaire ou le ramassage des ordures ménagères. Les concours sont justement l’occasion pour les éleveurs de défendre ce patrimoine. 78 chevaux, issus de 22 élevages ont participé aux concours modèles et allures. Les juges Marc Bardin (président de l’UCREA), Jacques Leplonb (éleveur marnais), Sandrine Buisson (représentante de l’IFCE), Sébastien Colinet (éleveur ardennais), Jean-Nicolas Louis (éleveur ardennais) et Christiane Bosseler (éleveuse luxembourgeoise), ont apprécié l’implication des éleveurs dans les épreuves.

 

Nouveauté cette année, la remise des prix du concours des prairies fleuries qui récompense les exploitations dont les prairies riches en espèces présentent le meilleur équilibre entre valeur agricole et valeur écologique (herbages non semés riches en espèces fauchées ou pâturées pour nourrir le bétail). L’EARL de la Pierre (Perrusse) arrive en tête et participera à la finale nationale au SIA 2020, le Gaec de Séville (Montigny) finit 2ème et le Gaec de la Maladière (Parnoy en Bassigny) 3ème.


Vous pouvez consulter les palmarès (Charolais, Simmental, Ardennais) dans nos pages 4, 5 et 6 du numéro de cette semaine.

 

Nous reviendrons la semaine prochaine avec d'autres photos

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2570 | octobre 2019

Dernier numéro
N° 2570 | octobre 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui