L'Avenir Agricole et Rural 28 septembre 2017 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

FOIRE DE MONTIGNY : L’ELEVAGE à l’honneur

La 110e édition de la Foire de Montigny a tenu toutes ses promesses. La Fédération des Eleveurs du Bassigny a tout mis en œuvre pour que le public passe un merveilleux dimanche. Défi relevé avec la présence de plus de 170 animaux sous un soleil radieux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© T MORILLON)  © T MORILLON  © T MORILLON  © T MORILLON  © T MORILLON  © T MORILLON  © T MORILLON  © T MORILLON  © T MORILLON  © T MORILLON  © T MORILLON  © T MORILLON  © T MORILLON  © T MORILLON  © T MORILLON  © T MORILLON  © T MORILLON  © T MORILLON  © T MORILLON  © T MORILLON

Le public est venu nombreux à Montigny-le-Roi dimanche dernier, Michel André le président de la Fédération des Eleveurs du Bassigny (FEB), a pris le micro à plusieurs reprises pour présenter les différentes animations et donner des explications sur les animaux.

 

Les concours ont animé la journée avec les 70 Charolaises issues de 14 élevages de 4 départements, et la présentation d’une Limousine de la ferme des Antes (lycée agricole de Choignes). Le concours des Charolaises fut animé par Etienne Jondot, inspecteur du Herd Book Charolais, les conseillers de la Chambre d’Agriculture de Haute-Marne et les juges. Ces derniers étaient deux à noter les animaux : Jean-Marie Goujat originaire du Rhône et Eric Laffond, de la Loire. Jean-Marie Goujat, qui était un ancien inspecteur du Herd Book, a qualifié la qualité des animaux d’exceptionnelle et a félicité les éleveurs pour le travail accompli. Il a également été très pédagogique dans l’explication de ses notations, ce qui a été apprécié par les éleveurs.

 

Du côté du concours Simmental, deux jeunes juges ont noté une trentaine de vaches. Vincent Gardey et Alexis Magnière, de Côte d’Or, étaient enchantés de voir des bêtes «d’une extraordinaire qualité, qui mériteraient de concourir au niveau national». Bonne journée pour les participants puisque les 5 élevages ont tous gagné un prix de championnat, y compris le Gaec du Mont Jardheuil qui concourait pour la première fois.

 

Des chevaux et un moulin

Du côté des chevaux Ardennais, on comptait 72 animaux inscrits provenant de 22 élevages sont passés sous l’œil des juges. Ces derniers étaient 6 : Marc Bardin, président de l’UECREA (Union des Eleveurs de Chevaux de la Race Ardennaise), Jacques Leplonb, éleveur dans la Marne, Sandrine Buisson, représentante de l’IFCE (Institut Français du Cheval et de l’Equitation) et 3 éleveurs des Ardennes, Sébastien Colinet, Jean-Nicoles Louis et Jean-Raphaël Grun. Le concours modèles et allures s’est déroulé le matin suivi du prix de championnat l’après-midi. Ensuite les éleveurs ont présenté leur prix de famille (une jument avec un maximum de ses descendants) puis leurs traditionnels prix de lot (4 chevaux les uns à côté des autres). En fin d’après-midi, le public a pu admirer un «moulin» : 3 bandes de 4 chevaux qui tournent autour d’un volant, faisant penser aux ailes d’un moulin. Pendant ce temps, 2 éleveurs ont rassemblé leur prix de lot afin de faire une bande de 8 juments rouannes, un ensemble très impressionnant puisque les chevaux ne se connaissaient pas. A la fin du moulin, les éleveurs ont rassemblé leurs chevaux faisant ainsi une bande de 12 juments bai. Les 2 bandes de chevaux tournaient sur le terrain au milieu de la calèche de 4 chevaux attelés. À l’issue de ce magnifique spectacle très apprécié du public, les éleveurs se sont tous rassemblés pour récupérer leurs récompenses de la journée. Les éleveurs de chevaux ont eu une énorme pensée pour Marinette Chanaux, la secrétaire de la FEB décédée brutalement en début d’année, elle est remplacée par Mélanie Paillard.

 

Avec cette journée, la FEB prouve encore son dynamisme en mettant à l’honneur le Bassigny, mais surtout la passion de l’élevage.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2466 | octobre 2017

Dernier numéro
N° 2466 | octobre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui