L'Avenir Agricole et Rural 26 septembre 2013 à 09h29 | Par Jean-Louis BLONDEL

Filières locales - Une nouvelle équipe pour de nouveaux défis

Le Syndicat Promoviandes 52 a tenu son assemblée générale le 18 septembre et a renouvelé à cette occasion son Conseil d’Administration qui aura en charge de pérenniser le pôle abattoir de Chaumont et de redynamiser la filière locale des produits carnés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Anthony Masselot, à droite sur la photo, succède à Gilles Collier à la présidence de Promoviandes 52 qui est l’associé majoritaire de l’abattoir et de Viandes 52.
Anthony Masselot, à droite sur la photo, succède à Gilles Collier à la présidence de Promoviandes 52 qui est l’associé majoritaire de l’abattoir et de Viandes 52. - © JLB

Redorer l’image du terroir

Depuis plusieurs années  PROMOVIANDES 52 était dans une certaine dormance statutaire. La dernière assemblée générale marque une volonté certaine des responsables professionnels agricoles de  prendre en main l’avenir de cette filière dont le potentiel peut encore être développé. Promoviandes 52 est un syndicat professionnel constitué d’agriculteurs et de différents acteurs participant à la promotion des produits carnés du terroir. Cette structure était originellement composée de deux secteurs : le premier concernant la promotion des producteurs de viande par le biais d’actions de développement en partenariat avec les services de la Chambre d’Agriculture (ex : bovin croissance)  et les Syndicats de race ; le second ayant pour objet d’accompagner les démarches de qualité et la valorisation des productions locales de viande. C’est au titre de cette seconde mission que Promoviandes avait porté les démarches «Viande saveur de Haute Marne» dans lesquelles se retrouvaient «bœuf du terroir» pour les GMS et «bœuf de l’herbage» pour les bouchers. Ces marques, mises en place en 1996, ont été fondues en 2006 dans la qualification «éleveurs de Champagne Ardennes».

Cette identification «terroir» a connu un fort développement au moment de la crise de la vache folle mais force est de constater qu’au fil des années, la mobilisation professionnelle s’est estompée. Elle est quasi inexistante aujourd’hui ; les bouchers ayant dans leur grande majorité déserté le site de l’abattoir local et les GMS ayant des options différentes passant le plus souvent par une logique d’intégration interne. Il subsiste néanmoins un circuit court avec quelques points de vente sur lesquels la profession agricole va positivement communiquer auprès du grand public.

Promoviandes 52 est la «holding» du pôle abattoir

En 2002, en accord avec la ville de Chaumont qui ne souhaitait plus porter la gestion de l’outil, la profession agricole s’est investie dans la pérennisation du site en reprenant, les bâtiments par bail emphytéotique de 25 ans et en créant un portage financier avec les autres chambres consulaires (Chambre d’agriculture, Chambre de Commerce, et Chambre d’Industrie). Il s’agit de la CAV (Centre d’Abattage et de Valorisation des viandes et du gibier). Dans le même temps, a été constituée une SARL de gestion de l’abattoir (SEAC, Société d’Exploitation de l’Abattoir de Chaumont). Promoviandes 52 est actionnaire à 35 % de cette structure constituée sous forme de S.A. Le dirigeant actuel est Alexandre DORE, il a été successivement assisté par Pierre MONSSUS en tant que Directeur délégué, puis par Didier PETIT par tous deux mis à disposition partielle par la Chambre d’Agriculture. Les éleveurs ont été sollicités et associés à ce montage par le biais d’un prêt de 200 Ä qui a transité par Promoviandes, ce qui a permis de renforcer les fonds propres de l’abattoir et, en retour, le maintien d’un service d’abattage familial à tarif préférentiel. Ce montage perdure aujourd’hui.  Lorsqu’ARCADIE a décidé (brutalement) de quitter la place en tant que grossiste, la profession agricole s’est courageusement investie de nouveau dans la mise en place d’une cheville. C’est ainsi que la CAV a racheté l’atelier de découpe d’ARCADIE  et qu’il a été constitué la SARL Viandes 52 portée financièrement et très majoritairement (80 %) par Promoviandes. Par cette reprise d’activités d’ARCADIE, Promoviandes a aussi accru son capital social au sein de l’abattoir devenant ainsi l’actionnaire principal avec près de 45 % des parts. Le solde étant détenu par la COPAC, la CAV, la SEB et de nombreux autres petits porteurs.

Il est à noter que les parts de la COPAC (ancienne coopérative des bouchers) représentant 13% et de la SEB, (7,5%) sont amenées à être cédées car ces deux structures sont en cours de liquidation.

En conclusion, Promoviandes 52 est en quelque sorte la holding du pôle abattoir de Chaumont.

Suite de cet article dans notre édition du 27 Septembre.

Conseil d’Administration (élu le 18 septembre 2013)

Gilles COLLIER – 52120 BRICON

Patrice PRUDENT – 52400 CHAMPIGNY SOUS VARENNES

Alexandre DORE – 52000 CHAUMONT

Gilles LAMONTAGNE – 52110 NULLY

Cyril CROSS – 52270 ROCHES BETTAINCOURT

Anthony MASSELOT – 52700 VIGNES LA COTE

Jean Jacques BAILLY – 52000 CHAUMONT

Vincent COURTIER – 52700 ANDELOT

Jérome FERRAND – 52120 RICHEBOURG

Xavier RALLET – 52700 CIREY LES MAREILLES

Régis VAUTRIN – 52700 BOURBON/ROGNON

Jean Pierre CLER – 52400 BOURBONNE LES BAINS

Membres désignés par la Chambre d’Agriculture

Josette MATHIEU – 52150 OUTREMECOURT

Christophe FISCHER – 52320 VOUECOURT

Michel GALTON – 52160 PIERREFONTAINES

Simon BOCKSTAL  - 52500 SAVIGNY

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2471 | novembre 2017

Dernier numéro
N° 2471 | novembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui