L'Avenir Agricole et Rural 06 mai 2016 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

FERME OUVERTE : DE LA PRAIRIE A L'ASSIETTE

Malgré un mercure sous la barre des 10°C et quelques averses matinales, la météo de ce dimanche 1er mai, bien loin des normales saisonnières, n’a pas refroidi les visiteurs. Près de 600 participants ont pris part à la journée Ferme Ouverte, organisée par les JA d’Arc-en-Barrois et de Chateauvillain, à Montribourg.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © JA 52

Il y avait comme un air de déjà vu en ce dimanche 1er mai. L’an dernier déjà, la météo s’était montrée capricieuse et la pluviométrie particulièrement généreuse. Bien que plus clémente cette année, elle a tout de même donné quelques sueurs froides aux JA d’Arc-en-Barrois et de Chateauvillain. Fort heureusement, les doutes ont vite été balayés. Dès 10 h, les voitures commençaient à affluer à Montribourg, paisible hameau d’une vingtaine d’habitants, qui a connu une animation peu habituelle.

En ouvrant les portes de la SCEA Zaigne, les JA souhaitaient avant tout faire découvrir au grand public leur métier. Même si la Haute-Marne est un département à dominante rurale où l’agriculture est particulièrement présente, le public n’a pas forcément conscience de ce qu’est une exploitation agricole. «Avec la crise qui secoue le secteur depuis plusieurs mois, on remarque une volonté de la part des consommateurs de mieux comprendre le fonctionnement de nos fermes. Quel meilleur moyen, alors, que de venir constater sur place et d’échanger avec nous, agriculteurs ?», confie Gaëtan BOUCHOT, président des JA de Chateauvillain et membre du bureau des JA52. Et puisque le thème de cette Ferme Ouverte était «de la prairie à l’assiette», Dimitri VESAIGNE a accueilli les visiteurs dans son atelier de transformation, qui n’a pas désempli de la journée.

Cette manifestation avait également pour objectif de promouvoir et de mettre à l’honneur les produits locaux. Pari tenu !

A midi pétante, le pôle restauration était pris d’assaut par des visiteurs impatients de goûter au «Burger haut-marnais». A base de viande issue de l’exploitation de Pierrick VESAIGNE, et accompagné de Langres ou d’Emmental, ce classique revisité à la mode locale a conquis petits et grands, avant d’être très rapidement victime de son succès.

Les gaufres, préparées exclusivement avec des produits locaux, sont quant à elles venues apporter une pointe de douceur à cette journée. Pour Gaëtan BOUCHOT, «le terroir haut-marnais est riche en produits de qualité. Il y a un réel savoir-faire, et il est important de le mettre en avant».

Un photographe présent sur place immortalisait les mines réjouies des enfants aux côtés des stars du jour : les Blondes d’Aquitaine. De la mini-ferme aux piscines de céréales, en passant par la chasse aux œufs, il y en avait pour tous les âges. Une belle journée en somme, tant pour les 600 participants que pour les organisateurs, qui songent à renouveler ce type d’opération prochainement.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2469 | novembre 2017

Dernier numéro
N° 2469 | novembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui