L'Avenir Agricole et Rural 07 mars 2013 à 10h30 | Par E.D.

Fédération des éleveurs du Bassigny - La formule gagnante

Les éleveurs organisateurs de la foire de Montigny se sont réunis afin de faire le bilan annuel de leurs activités, à l’occasion de l’assemblée générale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Ulysse et Vanille de Meuvy menées par les soeurs Paillard.
Ulysse et Vanille de Meuvy menées par les soeurs Paillard. - © E.D.

2012, une édition de haute voltige

L’édition 2012 de la foire de Montigny le Roi a battu des records d’affluence avec près de huit mille entrées payantes. Le nombre d’exposants est stabilisé aux alentours des deux cents. La buvette était cette année tenue par les éleveurs, suite au désistement de l’association musicale qui gérait également les repas. Placée stratégiquement à l’entrée du champ de foire, elle a connu une grande affluence tout au long de la journée.

La formule gagnante pour Michel André, président de la FEB, tient en la présence des animaux tout au long de la journée : 110 juments ardennaises, pour la plupart suitées, 62 vaches charolaises, 36 vaches simmental et huit limousines du lycée agricole, ainsi qu’en la qualité du spectacle proposé au public l’après-midi. En 2012, contrairement aux autres années, l’association a fait appel à une troupe professionnelle de Lorraine, spécialisée dans la voltige équestre. Auparavant les éleveurs assuraient eux-mêmes le spectacle avec brio, mais les responsables constatent qu’il est difficile d’innover année après année. Faire appel à des professionnels représente un coût pour l’association, mais c’est aussi un gage de qualité et de sérénité pour les éleveurs qui peuvent se consacrer aux concours et à leurs animaux.

Sur le plan logistique, la convention passée avec le lycée agricole de Choignes a permis la mise à disposition d’un nombre suffisant d’élèves de BTS pour assurer la bonne tenue des entrées.  En contre-partie, la FEB participe au financement du voyage d’étude des étudiants. Un partenariat gagnant-gagnant qui devait être reconduit l’année prochaine.

La Section Chevaline axe sur la formation

Pascal Guichard, président de la section chevaline, est revenu sur les actualités de la race : sortie dans le cadre du spectacle des Amis de Buxières, formation des éleveurs au parage en novembre et achat d’une cage de contention qui vient s’ajouter aux équipements existants : calèche, van et harnais d’attelage. Il a eu le plaisir d’accueillir un nouvel éleveur au sein du conseil d’administration en la personne de Benjamin Perruchini.

Jean-Lou Royer est revenu sur la participation des éleveurs aux manifestations d’élevage en 2012 : en février, trois élevages étaient présents au salon de l’agriculture (Championne de race Ulysse de Meuvy de l’EARL Paillard), au mois de mai, les éleveurs ont participé au concours régional de la foire de Chaumont, en juin, quatre élevages ont participé au concours international à Donchery dans les Ardennes, en juillet ont eu lieu les concours locaux ainsi que deux concours d’attelage, en septembre, le concours national à Vittel ainsi que le concours départemental à Montigny le Roi avec plus de cent juments présentes (la championne Jeune est Anaïs de Brainville et la championne Adulte Roxanne de Fresnoy du GAEC de l’Ardennais, le prix de lot revient à l’EARL Paillard). En octobre a eu lieu la marque des étalons (mâles de deux ans : Aragon du Mont, mâles de trois ans : Ducat de Brainville, mâles adultes : Petite Taille Théo de la Rochelle de Christiane Jacquot, mâles adulte Grande Taille Baya de Serge Bablon).

A signaler que l’étalon Apollon de Villier, premier au concours international des mâles de deux ans à Donchery, de chez Serge Bablon, a été vendu à l’Institut Français du Cheval et de l’Equitation (IFCE). Il sera disponible à la monte en 2013 à la coopérative chevaline de Clefmont chez Hubert Vin.

La section projette d’organiser une formation au toilettage, modèles et allures avec un intervenant des Haras. De plus, suite à l’entrée en vigueur d’une nouvelle grille d’évaluation des juments en 2013, une formation proposée aux éleveurs devrait permettre de les sensibiliser aux critères d’évaluation désormais en vigueur. Claire Doubre, représentant la Chambre d’Agriculture, précise que cette formation sera prise en charge dans le cadre du fonds de formation Vivéa.

Enfin, selon les études menées par le Conseil du Cheval en Champagne Ardenne, les pays de l’Est pourraient être intéressés par la race ardennaise, en particulier la Roumanie. L’objectif serait de faire venir une délégation étrangère au concours départemental de Montigny.


Calendrier 2013 des manifestations équines

- Concours général agricole à Paris le 27 février avec deux éleveurs (EARL PAILLARD CF et Jean-Lou ROYER) et trois juments (Ulysse de Meuvy, Vanille de Meuvy et Quenelle Brainville)

- Foire de Chaumont du 17 au 21 mai avec la Chambre d’Agriculture de la Haute-Marne

- Concours locaux en juillet (Montigny et Clefmont pour l’utilisation ; Velles, Fresnoy, Clefmont, Bologne pour l’élevage)

- Concours national à Vittel dont la date reste à fixer car le 1er WE de septembre habituel est occupé par les courses

- Concours départemental à Montigny le Roi le 29 septembre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2522 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2522 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui