L'Avenir Agricole et Rural 04 janvier 2019 à 09h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

ENTRAIDE : 50 000 EUROS D'ÉCHANGE ENTRE AGRICULTEURS

Après un an d’existence, Agri-Echange a organisé une rencontre bilan perspectives à Prauthoy le 13 décembre. L’occasion pour les agriculteurs d’aborder les bénéfices pour eux-mêmes et leur exploitation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Deux haut-marnais sont à l’initiative de cette plateforme innovante qui répond aux besoins des agriculteurs
Deux haut-marnais sont à l’initiative de cette plateforme innovante qui répond aux besoins des agriculteurs - © T MORILLON (PHOTO D'ARCHIVES)

Créée en 2017, Agri-Echange est une plateforme d’échange de travaux et matériels entre agriculteurs, sans sortie de trésorerie : la première de ce genre en France ! Une idée qui a germé dans la tête de Jean-Michel Rabiet, agriculteur à Cusey depuis 1986, et qui se fait épauler par sa sœur Catherine, consultante en projets européens, pour réaliser ce projet un peu fou. Les agriculteurs vont-ils faire confiance à une plateforme en ligne ? Surtout que les prestations ne sont pas payées directement en euros. Le principe est simple : après inscription sur www.agri-echange.com, l’agriculteur fait le travail avec son matériel chez le client et la prestation est payée en échange d’un autre service. L’échange n’est pas forcément réciproque, chaque agriculteur possède son propre compte.

Un succès rapide

Face aux crises agricoles et à la concurrence mondiale, les agriculteurs ont besoin de baisser les charges de mécanisation dans leur exploitation. Ainsi, la plateforme Agri-Echange a vite rencontré du succès et affiche un bilan positif : une soixante d’inscrits, 50 000 Ä d’échanges entre les agriculteurs, recrutement d’un animateur réseau, partenariat avec Cesam88 (cercle d’échange de services agricoles et de matériel dans les Vosges).

 

Gain de trésorerie de 9 000 Ä/an

Agri-Echange organise tous les trimestres des rencontres-réseaux, l’occasion pour les agriculteurs d’échanger, mais aussi de formuler leurs besoins et/ou leurs matériels disponibles. La dernière rencontre à la Communauté de communes de Prauthoy le 13 décembre a permis de faire un premier bilan, après un an de mise en route. L’occasion également d’évoquer les possibilités d’échanges pour 2019.

Gain de trésorerie, baisse des coûts de production, dépannage en cas de panne… Les agriculteurs ont tour à tour pris la parole pour expliquer les nombreux avantages de la plateforme. L’exemple le plus parlant étant celui de l’exploitant qui a le plus échangé sur la plateforme : il s’est retrouvé avec un gain de trésorerie de près de 9 000 Ä en un an.

Un agriculteur a vendu sa charrue déchaumeuse dont il ne se servait quasiment plus. Il a constaté qu’il y en avait plusieurs à disposition sur Agri-Echange et qu’il pourrait donc en louer une en cas de besoin. Autre exemple avec un agriculteur qui possède un déchaumeur à disque, mais celui-ci est trop léger pour être utilisé avec le temps sec de cet été. Il a donc loué un déchaumeur plus lourd, lui permettant de faire son travail dans des conditions optimales.

Agri-Echange est aussi pratique en cas d’éloignement parcellaire : un agriculteur A demande à un agriculteur B proche d’une de ses parcelles de surveiller et réaliser un travail avec un déchaumeur. L’agriculteur A a gagné du temps et de l’argent. Il a pu intervenir sur d’autres parcelles proches de son exploitation.

L’animateur réseau a trouvé un agriculteur pour réaliser des semis de colza à un autre agriculteur en panne de semoir. L’année étant très difficile, tant par la météo que par la texture du sol, il devait semer dans les deux jours qui suivent. Le travail a été réalisé dans les temps et le colza est parfaitement levé et sans trou. De nombreux agriculteurs apprécient également de pouvoir tester du matériel en situation réelle, ce qui est différent d’une démonstration habituelle.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2549 | mai 2019

Dernier numéro
N° 2549 | mai 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui