L'Avenir Agricole et Rural 10 septembre 2007 à 00h00 | Par F.Thevenin

ENSEIGNEMENT - "AFIN QUE LES ELEVES DEVIENNENT LES ACTEURS DE LA VIE DE L'ÉTABLISSEMENT

Pour cette nouvelle rentrée scolaire, le pôle de formation agricole public de Chaumont-Choignes maintient ses effectifs. Cette année, l’accent sera mis sur la qualité de vie des jeunes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Dans un contexte national difficile et alors que des postes administratifs sont supprimés, le pôle de formation agricole public de Chaumont-Choignes peut se vanter, pour cette rentrée 2007, de maintenir son nombre de classes ouvertes.
Mieux : pour l’an prochain, pour la rentrée 2008, deux demandes ont été effectuées afin d’ouvrir deux sections : l’une en apprentissage en mettant en avant la mixité du public (innovation pédagogique qui intéresse à la fois l’Autorité académique et le Conseil Régional) et l’autre en Bac Pro Technique de vente en qualité des produits alimentaires ou en horticulture avec le lycée agricole de Fayl-Billot. Affaire à suivre…

Qualité de vie

En attendant, cette rentrée est placée sous le signe de la qualité de vie des jeunes. L’équipe encadrante souhaite développer sa capacité à travailler avec les apprenants (élèves et apprentis) afin de former les citoyens de demain.
Arnauld Pizzi, son directeur, affiche son ambition : «en rejoignant notre établissement, vous adhérez aux valeurs de l’enseignement agricole public. Notre rôle est de vous accompagner tout au long de votre formation pour faire de vous les citoyens de demain responsables et avisés. Pour y parvenir, nous avons besoin de votre envie de réussir, votre plaisir d’apprendre et d’entreprendre dans le respect de soi et des autres».
Il poursuit : «pour les personnels de la communauté éducative, vous n’êtes pas des consommateurs dociles mais bien des acteurs de la vie de l’établissement».
Chacun pourra trouver sa place, au sein d’un club, participer au journal de l’établissement, s’impliquer  comme délégués aux différentes instances ou comme membre de commissions (menu, voyage…). Les jeunes seront sollicités afin qu’ils s’investissent davantage. Une équipe encadrante (maîtres au pair, assistants d’éducation, professeurs, éducateurs, équipe administrative…) affûtée et à l’écoute les épaulera afin de remplir la mission d’insertion sociale, scolaire et professionnelle de l’enseignement agricole public.
D’ailleurs, deux cellules viennent d’être créées afin d’accompagner au mieux les jeunes : une cellule psychologique avec un éducateur et une cellule d’écoute avec la MSA afin d’apprendre à travailler ensemble, à dialoguer, à échanger…
Autres exemples : avec des professeurs, le chef des cuisines, l’infirmière, les élèves, l’équipe de direction, la commission «menu» aura en charge la gestion de l’équilibre alimentaire dans l’élaboration des menus et, toujours avec l’infirmière, des cours de relaxation préparatoires aux examens seront donnés.

Contrainte intelligente

Sans négliger la mission scolaire et l’insertion professionnelle de l’établissement, Arnauld Pizzi parle, pour faire bouger les élèves, de «contrainte intelligente» ; d’autant plus que 65 % d’entre eux sont internes. Les professeurs d’éducation culturelle seront au premier rang  et les parents seront sollicités afin que les initiatives et les projets fleurissent.
Le tout s’inscrit dans le projet global de l’établissement axé sur le développement durable. Les déchets sont triés pour être recyclés (exploitation, cuisine, logement, élèves, personnel). L’ensemble du personnel utilise du papier recyclé. L’établissement est inscrit dans la démarche «Eco école» et espère obtenir le label courant 2008.

Les structures

L’exploitation agricole «la ferme des Antes» poursuit son évolution. Deux bâtiments (un de stockage et une stabulation) viennent d’être achevés. Pour toujours mieux coller à la réalité du territoire, la gestion végétale et fourragère a été affinée ; les partenariats avec les professionnels agricoles se multiplient. Pour être en synergie avec le projet d’établissement, des expérimentations dans les domaines des énergies renouvelables devraient voir le jour (méthanisation, chauffage solaire…).
Enfin, en matière de structure, les logements de fonction et l’amphithéâtre doivent être rénovés pour le premier semestre 2008. Si tout va bien, son inauguration se fera au mois de septembre… A cette occasion, un nouveau nom pourrait être donné à l’établissement ; celui de pôle de formation agricole public Edgar Pisani !
Une originalité pour la seconde

Le pôle de formation agricole public de Chaumont-Choignes propose aux élèves de seconde une spécificité unique sur le département. Cette seconde est «générale», à l’image des secondes des autres établissements mais son originalité est d’offrir, en plus, une découverte du territoire sur lequel vit les élèves. Cette seconde EATC (économie, agronomie, territoire et citoyenneté) permet un travail en commun et pluridisciplinaire autour d’un même thème. Cette année, le thème de l’eau avec comme support  la Marne et le canal a été choisi. Les aspects historiques, socio-économiques et scientifiques seront abordés. Le plus gros avantage de cette seconde est son effectif (12 en 2007/2008) contre des effectifs bien plus importants dans des autres établissements. Le tout pour une seconde générale identique à celle dispensée à l’éducation nationale, offrant par conséquent les mêmes poursuites d’études !
A noter que le pôle ouvre, dès cette année, une classe de CPA pour des élèves issus de cinquième ou quatrième. Ils y découvriront de nombreuses professions. Son but est de garder ces jeunes dans le système scolaire et de leur donner le goût du travail et de l’école.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2522 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2522 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui