L'Agriculteur Normand 19 juin 2018 à 13h00 | Par J. Pertriaux

Elvup : « ce à quoi l’éleveur s’habitue marque le génome »

Elvup a tenu son assemblée générale mardi 12 juin, à Montabard. La première sous son nouveau nom. L’association met en avant les trois piliers sur lesquels elle repose : proximité, libre arbitre et dynamisme. Les éleveurs ont avancé au fil de la journée sur le thème de l’épigénétique.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Yann Martinot a expliqué comment on peut programmer une vache à être productive et efficace, en jouant sur son environnement.  DR
Yann Martinot a expliqué comment on peut programmer une vache à être productive et efficace, en jouant sur son environnement. DR - © JP

llll L’épigénétique, c’est l’influence de l’environnement sur l’expression des gènes. Le thème a servi de fil conducteur à l’assemblée générale d’Elvup, mardi 12 juin. « Prenons une laitière, dont le potentiel de production atteint 10 000 kg. Si on la place dans des conditions favorables, sa production peut gagner 1 000 kg, voire 2 000 kg », introduit Yann Martinot. Les conditions favorables, dont parle le directeur technique de l’association, concernent l’environnement global de l’animal   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur Normand

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2526 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2526 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui