L'Avenir Agricole et Rural 02 février 2017 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

ELEVAGE : NOUVEAU SCHEMA DE SELECTION SIMMENTAL

L’assemblée générale du syndicat Simmental s’est déroulée le 25 janvier à Sant-Ciergues. Simmental France a présenté sa campagne de génotypage et son nouveau contrat de partenariat avec les éleveurs, avec des aides à la clé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

«La crise agricole et les aléas climatiques perdurent », note la présidente du syndicat Annette RICHARD, « les prévisions de hausse de prix du lait sont faibles, certaines indications laissent espérer 380 Ä/1 000 l en juillet, mais nous en sommes encore loin et la baisse de la consommation de lait et de viande est une inquiétude supplémentaire. D’autre part nous n’avons pas toutes les informations concernant les aides de l’État pour la pose des boucles d’identification ».

 

Diminution des élevages

Le nombre d’élevages est en baisse au niveau national, toutes les races sont touchées et la Simmental n’y échappe pas. Alors qu’ils étaient 36 en 2007, les élevages Simmentals Haut-Marnais ne sont plus que 23 en 2016, représentant 6 % des exploitations du département, mais la taille des cheptels reste stable (72 vaches en moyenne). On dénombre 1 659 Simmentals en 2016 en Haute-Marne.

 

La Simmental démontre pourtant de bonnes performances : excellent taux protéique et butyreux par rapport aux autres races, de bons résultats au niveau des cellules et un âge au vêlage qui diminue. Après une augmentation constante depuis 3 ans, la production laitière baisse légèrement pour s’établir à 6 898 1 en moyenne par vache.

Un contrat gagnant-gagnant

Hervé VIGNON, Directeur Simmental France, a présenté la vaste campagne de génotypage femelle lancée par l’OES (Organisme et Entreprise de Sélection) : « L’objectif est de renforcer la population de référence française car elle n’est pas assez fiable pour les femelles. Un tri sera effectué sur les 500 meilleures génisses françaises.Les sélectionnées seront génotypées en Allemagne et indexées en France ». D’autre part, les génotypages mâles vont être également augmentés.

L’OES propose un nouveau contrat de partenariat avec ses éleveurs. « On veut remettre l’éleveur au Cœur de notre programme de sélection » précise Hervé VIGNON. L’éleveur s’engage à donner à Simmental France un accès aux meilleurs individus du troupeau. Les élevages de veaux mâles sont retenus dans le schéma jusqu’à la réponse de l’OES.

Les aides pour la transplantation embryonnaire des meilleures souches sont renforcées et les indemnités des veaux mâles sont réévaluées. Les coûts de génotypage de tous les animaux du schéma (mâles et femelles) sont pris en charge. Il y aura des aides financières au génotypage femelle et des indemnités pour les taureaux proposés à l’insémination. De plus, les éleveurs auront un accès réservé aux doses à diffusion limitée.

 

Renforcement du service génétique

La collecte des pointages va être totalement informatisée et ne sera plus en format papier. Ce nouveau fonctionnement offre de multiples avantages : un calcul immédiat des notes globales, des informations sur les vaches pointées, moins d’erreurs de saisie et un rendu immédiat des pointages (ce dernier point sera mis en place en 2018).

 

Le bilan génétique s’enrichit, l’éleveur pourra comparer les effectifs des troupeaux, il aura accès à de nouvelles informations de variabilité génétique, ainsi qu’aux index de tous les animaux de l’inventaire. Une 2ème édition du bilan génétique sera publiée en août avec les index actualisés des femelles et des taureaux de la nouvelle offre génétique.

Sur le site Internet www.simmentalfrance.fr, l’espace adhérent s’enrichit, l’inventaire de cheptel est davantage renseigné (généalogies, index) et les fiches individuelles sont plus complètes (TB et TP de la lactation en cours). Les modules d’accompagnement sont aussi plus détaillés : affichage des index dans la sélection des femelles, davantage d’informations génétiques dans le choix des taureaux et des résultats d’accouplement plus détaillés. Enfin, le site Internet va être totalement refait et le flash info enrichi.

4 ou 5 Simmentals

Haut-Marnaises seront présentes au Salon de l’Agriculture, le concours aura lieu le mardi 28 février de 10h à 12h. La race sera aussi représentée à Eurogénétique avec une vente aux enchères de génisses pleines, le concours se déroulera le 6 avril dans l’après-midi.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2453 | juillet 2017

Dernier numéro
N° 2453 | juillet 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui