L'Avenir Agricole et Rural 21 mars 2008 à 00h00 | Par F.Thevenin

ELEVAGE - au service des éleveurs

i En Haute-Marne, la réunion de secteur de l’Apal’ s’est déroulée au lycée agricole de Choignes. Au programme : un rapport d’activités sur l’année 2007 et des interventions techniques autour du tarissement et des bâtiments d’élevage en vaches allaitantes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Pour l’Apal’, l’année 2007 a été marquée par différents événements… Le premier d’entre eux est la reprise de l’activité du marché aux bestiaux après la liquidation judiciaire de la SEMBL et la création de Planébest. Son capital est composé de l’Apal’ (49 %), la communauté de commune du Saintois (2 %) et l’aval de la filière avec les négociants, les transporteurs et les abatteurs (49 %).
2 007 est également l’année de l’adoption de nouveaux statuts qui mettent l’Apal’ en conformité avec la nouvelle loi d’orientation et en adéquation avec son fonctionnement.
Autre sujet : la création d’Isy Log. Cette société informatique qui installe systèmes et logiciel est détenue à 100 % par l’Apal’. Elle a une activité extra-agricole et les adhérents peuvent bénéficier de ses services.
Enfin, le dernier évènement de l’année 2007 a été l’inauguration de ses nouveaux locaux.

Cotisation et fonctionnement


En adhérant à l’Apal’, la cotisation pour entrer dans une filière et pour avoir accès aux appuis techniques est de 260 euros HT. La cotisation de base est de 95 euros en moyenne.
Cette cotisation donne droit à un crédit de 180 points qui peuvent être consommés en appui technique sans générer de facturation supplémentaire. Au-delà du crédit de 180 points, chaque point supplémentaire est facturé sur la base d’un euro par point. Remarque : les 180 points sont valables sur une année civile et ne sont pas cumulables d’une année sur l’autre.
Pour « consommer » ces points, l’Apal’ propose de multiples appuis techniques qui ont reçu un franc succès puisqu’en 2007, 1 045 adhérents en ont bénéficié pour 1 301 appuis techniques.

Ces appuis techniques sont :

- Opti’épandage pour les plans d’épandage : saisie du registre parcellaire, saisie du prévisionnel du plan de fumure, saisie du réalisé, saisie des phytosanitaires, mise à jour évolutive en fonction de la réglementation. Cet appui coûte 175 points la première année et 90 les années suivantes.
- Validation des pratiques alimentaires : bilan fourrager, optimisation des assolements futurs, adaptation de la ration des animaux aux stocks de fourrages. Cet appui, dans sa nouvelle version 2008, coûte 70 points.
- Opti’éco pour les diagnostics éco conditionnalité : prendre connaissance des mesures relatives à l’éco conditionnalité, faire une simulation du diagnostic à l’instant « t », mettre en place un plan de correction des non-conformités, pouvoir appréhender un contrôle. Cet appui coûte 35 points.
- Opti’lot pour le bilan de lot technico-économique : suivre l’évolution des animaux, améliorer la rentabilité des ateliers, établir des statistiques de performances sur les animaux achetés, en fonction des cheptels naisseurs. Cet appui coûte 100 points
- Opti’mo pour l’optimisation de la main-d’œuvre : approche globale sur l’organisation du travail dans l’exploitation, astuces et conseils pour gagner du temps, diagnostic sur l’utilisation de la MO sur l’exploitation. Cet appui coûte 90 points.
- Opti’bat pour un diagnostic ambiance et bâtiment : diagnostic sur la circulation de l’air et sur les volumes d’air à disposition des animaux, améliorer l’ambiance des bâtiments, surfaces au sol par animal et respect des normes en vigueur. Cet appui coûte 45 points.
- Reconversion de production avec un accompagnement technico-économique pour une exploitation en reconversion lait-viande ou en création d’atelier.
Cet appui coûte 280 points.
- OVI Plan pour l’étude économique sur la création ou le développement d’une troupe ovine et des simulations économiques. Cet appui coûte 70 points.
Pour 2008, deux actions nouvelles vont être proposées aux adhérents :
- Opti’lait pour l’optimisation des quotas laitiers : faire des projections et des simulations en cours de campagne pour adapter la production, optimiser la production de lait. Cet appui coûte 70 points.
- Opti’herbe pour l’optimisation des surfaces fourragères permanentes : sur la base du plan d’épandage, diagnostic de l’état des surfaces en herbe, gestion des pâturages. L’estimation des points, en fonction du temps passé par le technicien, n’est pas encore connue.

Plan sanitaire d’élevage


Le service « sanitaire » de l’Apal’ est en forte progression avec + 30 % d’activité en 2007. Il propose des visites sanitaires et une large gamme de produits prophylactiques, de vaccins et de tarissements.
La livraison des produits non réfrigérés se fait par transporteur sous 24 à 48 heures. Des protocoles de traitements accompagnent chaque produit et des opérations « coup-de-poing » permettent de faire des affaires…
Non loin du sanitaire, pour la nutrition animale, l’Apal’ propose les conseils d’un expert en alimentation en la personne de Jean-François Perrin. Il effectue des rations à la carte par catégorie et par période ainsi qu’un suivi alimentaire qui comprend des visites sur l’exploitation, un audit de diagnostic des pratiques et l’établissement de toutes les rations nécessaires.

Avec le service bâtiment et Alexandre Henry, l’Apal’ propose un accompagnement technique, des offres commerciales attractives sur la vente de matériau, de tubulaires et la réalisation des dossiers de demande de subvention.
Enfin, le service commercial permet de fournir aux éleveurs du matériel d’élevage au meilleur prix : bétaillère, tubulaire, contention, bascule, caméra, filet brise-vent…

 

Bilan des filières

L’Apal’ entretient et alimente 8 filières :

- Charolais label rouge avec 453 animaux commercialisés
- Blason prestige avec 870 animaux commercialisés
- Bœuf blond d’aquitaine avec 105 animaux commercialisés
- Lorraine qualité viandes avec 1 149 éleveurs
- JBE avec 705 éleveurs
- Bœufs de Nos Régions avec 55 éleveurs
- Bœufs Verte Prairie avec 797 éleveurs
- Charte de Bonnes Pratiques : 1 207 éleveurs.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2522 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2522 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui