L'Avenir Agricole et Rural 14 février 2019 à 10h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

ELECTIONS CHAMBRES D'AGRICULTURE

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les listes FNSEA + JA sont majoritaires, pour le collège des exploitants agricoles : le résultat, pour la présidente de la FNSEA Christiane Lambert, « d’un véritable projet et d’une campagne de terrain ». Si la Haute-Vienne et la Vienne ont été perdues au profit de la Coordination rurale, et que Mayotte n’a pas été reprise, la FNSEA et Jeunes Agriculteurs reconquièrent haut la main le Calvados, un département perdu de longue date. Les deux syndicats emportent également le Puy-de-Dôme, la Réunion et la Charente. « C’est extrêmement emblématique pour nous, cela prouve que lorsque l’on fait campagne sur la base d’un projet, on peut remobiliser les agriculteurs », salue Christiane Lambert. Jérôme Despey, secrétaire général de la FNSEA, n’oublie pas de souligner « la force d’un réseau, et un travail au quotidien dans la proximité ». Même satisfaction pour Jeunes agriculteurs : « ceux qui voyaient les listes FNSEA et JA à moins de 50 % se sont un peu trompés », commente Jérémy Decerle, président de JA. Au final, le paysage du syndicalisme agricole paraît stabilisé : FNSEA/JA (et apparentés) obtiennent 55,44 % des voix, la coordination rurale 20,06 % et la confédération paysanne 19,39 %. Une progression par rapport à 2013 où les listes FNSEA-JA avaient atteint 53,39 %.

La participation baisse mais reste importante

Si le paysage est stable au niveau national, il a occasionné un jeu de chaises musicales assez animé à la tête des chambres départementales. Seule une chambre tenue par un minoritaire en 2013 est restée en 2019 : le Lot et Garonne.

Au final, il n’y a que 9 chambres d’agriculture que la liste FNSEA-JA n’a pas remportée, sachant que les deux syndicats n’ont pas fait d’alliance en Haute-Garonne (victoire JA) et que la liste JA s’est unie avec le MODEF en Guadeloupe (victoire de ces derniers). Cette large victoire n’empêchera pas de « tirer les enseignements de l’ensemble de votes, il faut pouvoir analyser pourquoi il y a eu une baisse dans certains départements, pourquoi il y a eu une progression, et là où l’on a perdu, il faudra accompagner nos équipes dans les départements pour demain », explique Samuel Vandaele, secrétaire général de JA. Un travail de terrain qui sera aussi particulièrement utile pour continuer à convaincre les agriculteurs de l’importance de leurs corps intermédiaires : avec un taux de 46,32 %, la participation est en recul par rapport aux élections précédentes (54,43 %) qui marquaient déjà un repli. Néanmoins, « dans un contexte chamboulé par les événements, avec une défiance pour toutes les élections, les agriculteurs se sont exprimés massivement dans le cadre de cette consultation, témoignant de l’importance qu’ils accordent à leurs corps intermédiaires », souligne Christiane Lambert. En Haute-Marne, le taux de participation pour le collège 1 a été plus important qu’au niveau national avec 51,35 %.

Vous découvrirez en page 03 les résultats complets en Haute-Marne.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2544 | avril 2019

Dernier numéro
N° 2544 | avril 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui