L'Avenir Agricole et Rural 11 mars 2021 a 09h00 | Par Alain HUMBERTCLAUDE

Egalim : « le pacte doit être respecté »

En tournée régionale à Madine, des représentants de la Fnsea ont souligné l’importance de maintenir la pression sur le Gouvernement et sur la grande distribution pour faire appliquer la loi Egalim. Et faire en sorte qu’elle se traduise davantage dans les cours de ferme.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Deux responsables de la Fnsea, Patrick Bénézit, secrétaire général adjoint, et Henri Bies-Pieré, vice-président, ont fait une halte au Lac de Madine, le 23 février, pour échanger sur les sujets d’actualité avec les responsables syndicaux et d’organisations agricoles du Grand est ; une partie des participants ont suivi la rencontre en visio conférence.  Ils ont été accueillis par Hervé Lapie, président de la Frsea Grand Est, qui a brossé un rapide tableau de l’agriculture régionale, forte de 35.000 exploitations.

Le combat continue
Premier sujet abordé, la loi Egalim et les négociations commerciales en cours avec la Grande distribution. Patrick Bénézit, note que les dépenses alimentaires ont augmenté d’environ 2 % en 2019-2020, soit environ 4 milliards d’euros (sur un total de 60 à 70 Mds €, hors restauration collective). A  quoi s’ajoute « une hausse du chiffre d’affaires des GMS de 6 %, due au Covid ».

La Fnsea a aussi des « ajustements » réglementaires à proposer ; et elle plaide pour « une politique sociale de l’alimentation pour les plus démunis», au même titre que la politique du logement. Patrick Bénézit appelle aussi à davantage de contrôles et de sanctions, et se dit favorable à « une transparence totale» dans les filières. « Il ne faut rien lâcher », a appuyé Hervé Lapie.

La PAC, outil économique d’abord

Deuxième thème important, la réforme de la Pac. La France doit transmettre un projet de Plan stratégique national à la commission européenne d’ici le mois de juin. La Fnsea s’est prononcée début janvier sur ses principales orientations. Elle souhaite que la Pac reste « un outil économique » au service de la souveraineté alimentaire, tout en renforçant la résilience des exploitations. Elle prône aussi un soutien aux investissements, « pour allier compétitivité et performance environnementale ». Eco régimes accessibles à tous les agriculteurs ; « convergence » des aides atteinte pour moitié d’ici 2027, avec « une attention particulière » pour les zones intermédiaires ; maintien du paiement distributif à 10 % maximum du 1er pilier, jusqu’à 63 ha ; accessibilité des aides aux agriculteurs « véritables », maintien des Ichn sur l’élevage, et un transfert vers le deuxième pilier inchangé...autant d’attentes formulées par la centrale syndicale.

PROJET FNSEA 2025
S’adapter aux évolutions

Le projet FNSEA 2025 est une démarche stratégique lancée au congrès de Nancy en 2019. Il vise à « regarder l’avenir et repositionner le réseau » par rapport à une agriculture en plein changement, selon Patrick Bénézit. « Est-on assez ouvert aux évolutions du monde agricole ? Comment retrouver de l’attractivité ? Quelle efficacité de notre action ?... », autant de questions qui alimentent la réflexion syndicale.
Si aucune grande décision n’a encore été prise, plusieurs propositions sont mises en avant pour permettre à chaque Fdsea de mettre en oeuvre « une stratégie de conquête ». La thématique trouvera son prolongement dans le prochain congrès de la Fnsea, reporté en juin, et qui sera axé sur l’adaptation de l’agriculture au changement climatique.
« La neutralité carbone est un défi que peut relever l’agriculture », souligne Henri Biès Péré, qui prône « un scénario d’adaptation plutôt que de rupture ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2662 | juillet 2021

Dernier numéro
N° 2662 | juillet 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous