L'Avenir Agricole et Rural 23 juillet 2020 à 09h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

ECONOMIE CEREALIERE EN GRAND EST

La moitié des céréales du Grand Est consommées localement

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Avec près de 1,4 million d’hectares dédiés à la culture de blé tendre, d’orges et de maïs, le Grand Est est la première région productrice de céréales en France. 35 % de sa surface est consacrée aux céréales, ce qui représente près de 24 000 exploitations. Les cultures sous « chartes spécifiques » (blé en culture raisonnée, labels, exploitations certifiées Haute Valeur Environnementale…) sont en hausse, ainsi que l’agriculture biologique qui a vu ses surfaces augmenter de 13 % de 2011 à 2017.


Une récente étude commandée par Passion Céréales met en lumière l’utilisation locale des céréales produites en Grand Est puisque la moitié reste sur le territoire, utilisée par les meuniers, amidonniers, maïseries, usines de biocarburants et fabricants d’aliments d’élevage. Bien sûr une partie non négligeable est utilisée par les éleveurs pour nourrir les bêtes de leurs exploitations.

Les 50 % restant vont à l’export, dont 12 % à destination d’autres régions françaises et 88 % partent à l’international, grâce à la position géographique stratégique du Grand Est et au développement du transport fluvial. Christian Schneider, délégué régional à Passion Céréales, salue les différents investissements réalisés dans les outils de transformation qui « nous font gagner en compétitivité sur tous les plans ».

Un volet économique important

L’étude met également en lumière l’important volet économique pour le territoire. En effet, la filière céréalière représente 51 800 emplois directs sur la région et une valeur ajoutée de 2,2 milliards d’euros. 44 % de ces emplois proviennent des exploitations agricoles, 31 % de la boulangerie artisanale, près de 7 % de la collecte de grains et 6 % pour la boulangerie industrielle. Les autres emplois se répartissent entre la malterie, l’amidonnerie, la brasserie, les fabricants d’aliments pour animaux, l’éthanolerie, la biscuiterie et la production de pâtes alimentaires.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2612 | août 2020

Dernier numéro
N° 2612 | août 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui