L'Avenir Agricole et Rural 12 décembre 2019 à 09h00 | Par F. VW

Échos des assemblées générales

Les assemblées générales cantonales représentent un moment fort dans la vie syndicale et, sont un lieu d’échange entre les adhérents et les élus de la FDSEA. Cette année, elles ont débuté le 3 décembre avec les cantons d’Arc et Chateauvillain et se termineront en janvier 2020.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les adhérents du canton d’Arc-en-Barois et Chateauvillain ont profité de l’assemblée cantonale pour partager leurs craintes concernant les contraintes pouvant découler de la création du Parc National Champagne et Bourgogne.
Les adhérents du canton d’Arc-en-Barois et Chateauvillain ont profité de l’assemblée cantonale pour partager leurs craintes concernant les contraintes pouvant découler de la création du Parc National Champagne et Bourgogne. - © FDSEA 52

Taxe sur le GNR

Certains adhérents ont abordé le niveau de complexité du site Chorus Pro qui est désormais obligatoire pour effectuer une demande de remboursement concernant une part de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE). La FDSEA a rappelé aux adhérents présents qu’elle réalisait gratuitement ces demandes.

Alors que de nombreux secteurs vont perdre le taux réduit de TICPE, comme le BTP par exemple, la question du maintien de l’exonération dont bénéficie de secteur agricole a été posée.

Dégâts de gibier

Le sujet de la chasse des dégâts de gibiers et de l’indemnisation a été abordé dans plusieurs assemblées. Suite aux multiples revendications, la Préfecture a instauré cette année un prélèvement minimum obligatoire de 25 % de laies adultes de poids plein supérieur à 60 kg sur certaines zones : Arc/Bologne/Bourbonne/Cirey-sur-Blaise/Ecot/Joinville/Der/Dhuits/Liffol/Poissons/Villars. Les chasseurs devront envoyer à la DDT un cliché photographique de chaque laie prélevée d’un poids supérieur à 60 kg, en peau et non vidée avec le numéro lisible du dispositif de marquage apposé ainsi qu’une photo du tableau global des sangliers prélevés.

Communication positive

Afin de lutter contre le dénigrement de l’agriculture (agribashing), la FDSEA a présenté aux participants les actions ayant eu lieu en 2019 : porte ouverte d’un méthaniseur, participation à la conférence sur les phytosanitaires organisée par Générations Futures, ferme ouverte dans une exploitation laitière et dans une exploitation qui transforme du blé en farine, rencontre de territoire avec des élus locaux...

Vous pourrez retrouver l'intégralité de cet article dans notre édition du 13 Décembre 2019

Rendez-vous le 14 février !

L’Assemblée Générale de la FDSEA aura lieu le 14 février au Lycée Agricole Edgard Pisani.
Elle débutera à 10 h.
Un expert d’Agritel (Organisme spécialisé dans la gestion des risques des marchés agricoles) interviendra pour présenter les facteurs liés à la formation des prix.
Il présentera également plusieurs hypothèses quant à l’évolution de la conjoncture et des prix agricoles.
N’hésitez pas à vous inscrire dès maintenant au 03 25 35 03 70.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2595 | avril 2020

Dernier numéro
N° 2595 | avril 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui