L'Avenir Agricole et Rural 28 juillet 2011 à 16h37 | Par B. Bonne

Eau - La protection des captages d’eau potable face aux pollutions diffuses se développe dans le département

D’ici 2015, sur 60 captages prioritaires du département, une démarche «Aire d’Alimentation du Captage» va être lancée pour lutter contre les pollutions diffuses. Pour y contribuer, la Chambre d’Agriculture de la Haute-Marne s’est dotée, en partenariat avec l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, d’une cellule d’animation «Mission Agronomique de Protection des Eaux» (MAPE).

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Sur notre département qui compte quelques 600 captages d’eau potable, les différentes Agences de l’Eau en ont identifié environ 60 comme prioritaires, suite à des pollutions diffuses (nitrates et/ou pesticides) d’origines diverses (agricole et non agricole). Dans le cadre du Grenelle de l’Environnement, six d’entre eux ont été plus particulièrement classés dans la liste des « captages Grenelle », rassemblant au niveau national 507 captages parmi les plus menacés par les pollutions diffuses.

Des démarches différentesselon le type de pollution

La protection des captages d’eau potable face aux pollutions est une obligation qui existe depuis 1902. Aujourd’hui, la distinction entre les pollutions ponctuelles et les pollutions diffuses (cf. encadré) est faite, et différents outils, spécifiques à chaque type de pollution, existent (cf. tableau).

Pollution ponctuelle = toute pollution dont l’origine peut être localisée géographiquement de façon précise. Il peut s’agir de plusieurs sources, proches les unes des autres, peu nombreuses et parfaitement dénombrables.

Pollution diffuse = toute pollution due non pas à des rejets ponctuels et identifiables, mais à des rejets issus de toute la surface d’un territoire, et transmis de façon indirecte (à travers les sols, via les eaux des précipitations, etc.).
Pollution ponctuelle = toute pollution dont l’origine peut être localisée géographiquement de façon précise. Il peut s’agir de plusieurs sources, proches les unes des autres, peu nombreuses et parfaitement dénombrables. Pollution diffuse = toute pollution due non pas à des rejets ponctuels et identifiables, mais à des rejets issus de toute la surface d’un territoire, et transmis de façon indirecte (à travers les sols, via les eaux des précipitations, etc.). - © Chambre d’Agriculture de la Haute-Marne et MISE 52

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2526 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2526 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui