L'Avenir Agricole et Rural 02 juillet 2015 à 08h00 | Par T. Morillon

Développer les circuits courts sur du long terme

La session de la Chambre d’Agriculture a eu lieu le 22 juin. Le Président a expliqué le contexte agricole, toujours assez morose et les filières courtes ont été mises en avant avec le témoignage d’éleveurs haut-marnais.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La nouvelle rég ion Grand Est sera composée de 10 départements.
La nouvelle rég ion Grand Est sera composée de 10 départements. - © T.M.

Le Président Christophe Fischer est revenu sur la conjoncture agricole, très difficile actuellement, puisqu’elle est liée au contexte climatique et aux cours du marché. La météo a fait des siennes, l’incertitude est de mise, tant au niveau de la récolte, que pour les cours du marché. L’élevage va mal, le cours du lait est catastrophique et les éleveurs travaillent en dessous de leur coûts de production, également en viande ce qui a entraîné le bloquage de l’abattoir de Vitry-le-François.

Vers la mutualisation

2 015 est une année compliquée pour la Chambre d’Agriculture car les aides de l’État vont baisser. La trésorerie des exploitations est également en berne, mais 70 % des agriculteurs sont toujours accompagnés par la Chambre d’Agriculture. La Chambre a aussi réalisé plusieurs animations sur le département au sujet des MAE. Le président a félicité les équipes de la Chambre qui se sont mobilisées pour accompagner les éleveurs lors de leur télédéclaration particulièrement délicate cette année.

La réforme territoriale a été aussi abordée, en fin d’année 2015, le nouveau Bureau de la Chambre de Région Grand Est sera élu. Concernant la région actuelle, la mutualisation du service informatique a commencé en début d’année. Le chantier à 10 départements dans le cadre de la nouvelle région est considérable : mutualiser les projets, harmoniser toutes les différences, mais aussi répartir les moyens financiers.

Des débouchés en circuits courts

L’accent a été mis sur les circuits courts, c’est à dire la remise directe de produits au consommateur ou à un intermédiaire dans le but de favoriser l’emploi local en créant de la valeur ajoutée et des structures. Estelle Foulon, éleveuse à la Chèvrerie d’Artemis en a présenté l’état des lieux dans notre département. On compte près de 130 exploitations diversifiées en Haute-Marne, dont 90 impliquées dans la vente locale de produits alimentaires : un tiers en viande, 8 fromageries fermières, 8 en volailles et œufs et une vingtaine en légumes et fruits frais. Pour la moitié de ces 90 exploitations, l’activité de circuits courts est leur activité principale. L’abattage des bovins à Chaumont répond à moins de 10 % des besoins locaux.

Avec plus de 900 000 repasservis dans les collèges et plus d’un million dans les lycées, la restauration collective constitue un véritable débouché pour les produits frais, d’autant que les produits locaux de saisons n’engendrent pas de coûts supplémentaires pour les cantines. Plusieurs points de vente collective sont en recherche de producteurs : les deux AMAP haut-marnaises, mais aussi la grande distribution. Chaque année la Chambre d’Agriculture accueille une cinquantaine de porteurs de projets, une douzaine d’entre eux confirment leur projet et bénéficient d’un accompagnement technique et administratif. Une nécessité pour favoriser les projets car la règlementation est de plus en plus contraignante et les dispositifs d’aides régionales deviennent moins réactifs.

Vous pourrez retrouver la suite de cet article dans notre édition du 03 juillet 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2466 | octobre 2017

Dernier numéro
N° 2466 | octobre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui