L'Avenir Agricole et Rural 04 mai 2012 à 09h59 | Par E. DAUPHIN

Developpement local - FAYL BILLOT sous le signe de la diversité

Les cabris d’avril qui ont sévit en début de matinée ont vite laissé place à un soleil radieux, condition sine qua non de la réussite de la quarantième édition de la foire de Fayl Billot, portée par une centaine de bénévoles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Etienne Voinchet
La quarantième édition s’est déroulée sous des auspices favorables ; la date, traditionnellement le dernier dimanche d’avril, ne s’est pas chevauchée avec les festivités de Pâques et du 1er mai, contrairement à l’an passé. La météo s’est finalement montrée clémente malgré des prévisions plutôt pessimistes. La foire a ainsi renoué avec son public, totalisant 2500 entrées, soit plus de 300 que l’an passé.

La Montbéliarde, reine de Fayl Billot

Les éleveurs étaient au rendez-vous avec les meilleures vaches de race montbéliarde du département. En effet, le syndicat de race a opté cette année pour un concours départemental unique sur le lieu historique afin de rassembler les forces vives parmi les éleveurs et de maintenir un niveau de concours élevé. Les plus éloignés d’entre eux ont pu loger dans les locaux du lycée horticole. De trente cinq vaches laitières l’an passé, le concours a ainsi accueilli une cinquantaine d’animaux cette année. Une double satisfaction pour Etienne Voinchet, président du syndicat Montbéliard, et propriétaire d’Unabis..., la grande championne du concours. Le jugement était assuré par Gaël Besançon (70).
Le concours des jeunes éleveurs a canalisé l’attention du public l’après-midi. Une vingtaine de participants ont présenté les veaux qu’ils avaient préalablement dressé. Toutes les races étaient représentées.

Le compactage, une voie d’avenir

Etienne Champouillon a conduit les officiels à travers les méandres de la foire, débutant sa visite par le pôle machinisme agricole. Le recyclage des bâches était à l’honneur avec la présentation du compacteur mobile conçu et fabriqué par l’entreprise locale «Tour et Fer» et acquis par la CUMA départementale afin d’être mis gracieusement à la disposition des éleveurs. Il permet de réduire le volume des bâches : un balot d’1,20 m par 1,30 m contient 500 kg de bâche, soit le volume d’une benne lorsqu’il est non compacté. Cette technique va permettre de rationaliser le transport lors de la collecte organisée au niveau régional.

Fayl : la Billot-diversité

En terme de communication, la manifestation souhaite tabler de plus en plus sur la diversité. Une diversité dans les animaux en présentation; vaches de race vosgienne, blonde d’acquitaine, chevaux ardennais, poitevin, chetlande... sans compter les specimen de petits animaux présentés par l’association avicole. Une diversité qu’on retrouve dans la Foire aux Plantes, qui accueille des passionnés avec des plantes de plus en plus exotiques. Une diversité enfin parmi les exposants, qui fait la part belle aux artistes et artisans d’art.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2522 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2522 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui