L'Avenir Agricole et Rural 15 septembre 2016 à 08h00 | Par T. Morillon

Des produits pour le quotidien des agriculteurs

L’entreprise BRICO-CASTOR magasin de bricolage à Nogent passe sous l’enseigne Mon Brico Nogent depuis début septembre. 12 000 références sont présentes dans le commerce.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’ensemble du magasin a été refait et l’offre s’est enrichie.
L’ensemble du magasin a été refait et l’offre s’est enrichie. - © T.M.

Bricolage

L’ancien magasin de bricolage situé dans la zone industrielle de Nogent a été repris en début d’année. L’inauguration officielle s’est déroulée le 6 septembre, ce fut l’occasion pour le nouveau gérant  de présenter sa nouvelle équipe de 4 personnes aux clients, entreprises locales, collectivités et exploitants agricoles locaux.

La reprise de ce magasin s’inscrit dans un besoin pour son nouveau dirigeant, déjà présent sur le marché local de la distribution de pièces détachées automobile, agricole et vente d’équipements d’atelier et outillage (avec la société ATPS basée à Chaumont), de profiter de la connaissance du territoire pour densifier une offre produits plus profonde et diversifiée dans les domaines suivants :

Un concept adapté au terrain

Armé de sa connaissance du terrain, l’équipe de Mon Brico conseille les clients dans leurs achats. Le magasin veut prolonger son offre dans le domaine agricole, ainsi que dans le secteur de l’industrie. «Ce qui est essentiel pour nous, c’est la proximité de l’offre. Le concept Mon Brico est approprié à des villes de taille modeste où il n’y a pas de gros magasins de bricolage comme c’est le cas à Nogent. J’ai redécouvert cette ville, il y a énormément d’entreprises dynamiques, c’est parfait pour y implanter ce style de magasin» explique le gérant Olivier Pettini.

L’enveloppe externe et interne du commerce a été complètement refait, en privilégiant les entreprises locales comme Constru’Métal qui a confectionné la façade en 15 jours. Les clients pourront faire leur choix dans un espace de 600 m² au milieu de 12 000 références, avec plusieurs services toujours nécessaires au besoin de proximité :

• La découpe de panneaux de bois a la demande,

• La découpe du verre,

• La reproduction de clés de maison, de voitures et de télécommandes de maison (nouveau service conjoint avec la société ATPS à Chaumont).

La devise de mon Brico Nogent s’appuie sur le même précepte qu’ATPS : le service client et l’attachement à trouver une solution au problème posé.

L’appui d’un grand groupe

Dans le magasin, les clients ont aussi la possibilité de visualiser et de commander une pièce qui n’est pas en stock grâce à une borne. Mon Brico adhère au groupe leader en France sur le marché du bricolage : Adeo. De ce fait, le client peut accéder à 25 000 références complémentaires présentes sur la plate-forme. Le client peut consulter d’ores et déjà le site internet : www.monbrico-nogent.fr, pour venir les chercher en magasin sous 3 à 8 jours.

«Nous voulons rapprocher les stocks des consommateurs. Nous restons indépendants, mais nous profitons de tout le savoir-faire d’un grand groupe» explique Olivier Pettini. « nous avons un concept très précis, une offre très affinée et nous avons toute la logistique nécessaire».

Le magasin va d’ailleurs lancer son drive prochainement : les clients pourront commander par internet, puis venir chercher les achats à l’arrière du magasin.

Vous pourrez retrouver la suite de cet article dans notre édition du 16 septembre 2016.

• Quincaillerie – corderie – boulonnerie visserie et fixation

• Plomberie – sanitaire – PVC

• électricité – éclairage – connectique informatique et TV

• Peintures et revêtements

• Outillage et équipements

• Jardins – clôtures parc et équipement – accessoires – irrigation - pompes

• Bois brut, profils - Rangements

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2471 | novembre 2017

Dernier numéro
N° 2471 | novembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui