L'Avenir Agricole et Rural 03 juillet 2014 à 10h21 | Par Thibaut Morillon

Des outils adaptés au sol et au terroir

La société Horsch existe depuis 30 ans et combine innovation et performance. Elle bénéficie de la technologie allemande et s’adapte continuellement en fonction de la demande agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Stéphane Proust, responsable marketing et robert Dorsemagen, Directeur Commercial.
Stéphane Proust, responsable marketing et robert Dorsemagen, Directeur Commercial. - © TM

Elargir sa gamme de produits

Au début des années 80, Michael Horsch, un agriculteur allemand, a un sol particulièrement difficile à travailler, pour y faire face, il développe tout d’abord une plastisemeuse. Il conçoit ensuite le Sème-Exact qui remportera un grand succès, non seulement en Allemagne, mais également en France. La combinaison rotor accolé à la planche de semis apporte un nouvel élan au semis direct. Pour la première fois, un semoir place la semence à profondeur régulière, sous les résidus, dans un lit de semence idéal avec suffisamment de terre fine. Ensuite le semoir PD 12 est commercialisé, c’est le premier semoir pneumatique qui a une largeur de travail de plus de 10 mètres. C’est à cette époque que le premier brevet est déposé, il s’agit de la planche de semis du Sème-Exact.

La SARL Horsch Maschinen est officiellement créée en 1984 dans le nord de la Bavière par Michael Horsch en compagnie de son oncle Walter Horsch. Quelques années après, la société entre dans le domaine du travail du sol en commercialisant des bêches roulantes. Dans les années 90, l’entreprise lance son premier automoteur de pulvérisation ainsi qu’un épandeur pneumatique conçu sur le principe du pulvérisateur. L’offre se complète avec l’arrivée du transbordeur dans la logistique de récolte et le premier semoir à double disque. Puis c’est la commercialisation d’un automoteur d’épandage et de semis, ainsi qu’une herse étrille qui diversifient davantage la gamme.

 

Le spécialiste du travail du sol

Dans les années 2000, l’entreprise met sur le marché le déchaumeur Flaschgrubber FG permettant un mélange sur toute la surface du sol, il est décliné à l’époque en version 18 mètres, qui en fait la machine de travail du sol la plus large de la gamme. Horsch continue ensuite sa percée dans ce domaine avec le Terrano FX : un déchaumeur à trois rangées équipé de dents. Son champ d’utilisation est élevé, il est utilisable pour un travail superficiel ou intensif du sol. Il mélange parfaitement à toute profondeur de 5 à 25 cm. Grâce à son dégagement sous bâti de 75 cm et son interrang de 30 cm, les résidus sont mélangés de façon homogène. Il possède également l’atout de consommer 20 % de carburant de moins que les autres machines de sa catégorie. Horsch commercialise ensuite le Tiger AS qui mélange profondément et intensivement, introduisant ainsi une alternative agronomique à la charrue.

La gamme Pronto fait son apparition, apportant une réponse efficace à l’augmentation des surfaces et à la volonté de semer au maximum dans de bonnes conditions. Peu après est inclus le système PPF (Placement Précis de la Fertilisation) il est possible de semer et fertiliser en un seul passage. La société se tourne vers le marché du semoir monograine avec le Maestro qui a une grande capacité de semences et d’engrais. Le Joker fait son entrée dans la gamme des déchaumeurs à disques et enfin, le Focus TD combine le travail du sol en bandes avec le semis.

Développer sa présence

En 1998, l’entreprise ouvre le centre de formation Horsch Fitz aux techniques culturales simplifiées à l’endroit de son premier emplacement. Les 8 ha de parcelles d’essai permettent de comparer les différents itinéraires techniques limitant le travail du sol, sans labour avec des rotations de cultures performantes. Il est le premier centre de formation agricole d’un constructeur de machines. Le développement de l’entreprise continue, si bien qu’en 2007, une usine de production est inaugurée à Ronneburg, en ex-Allemagne de l’Est. En 2011 est ouvert un centre logistique pièces et l’année d’après, un centre de recherche et de développement : Agricultural Center of Innovation.

La Haute-Marne est choisie pour l’implantation française

Horsch s’installe en France en 1998, à Châteauvillain dans la ferme de la Lucine. Les 320 ha de terres argilo-calcaires et limoneux-argileux sont cultivés chaque année sans labour et servent de champ d’investigation au développement de plusieurs techniques issues de l’entreprise Horsch en Allemagne. Pour faire face à l’augmentation des salariés et au développement important des ventes, des travaux d’agrandissement sont réalisés. Les activités commerciales, marketing, service après-vente et approvisionnement en pièces détachés sont centralisées sur la ferme de la Lucine, au bénéfice de l’ensemble des marchés français, belges et luxembourgeois. En France, l’entreprise emploie 28 salariés et est présente chez 85 concessionnaires.

En 2001, la société entre sur le marché américain avec la création de Horsch Anderson, puis elle commence à travailler en Pologne, en Ukraine et en Russie. L’entreprise participe a créé une filiale en République Tchèque. Il s’agit d’une exploitation agricole (agrovation) avec comme objectif de faire des essais pour des pratiques culturales agricoles différentes.

L’entreprise est orientée vers l’international avec des clients dans 50 pays et un taux d’exportation de 75 %. Horsch connaît une croissance de 1 000 % de 2003 à 2013, avec un record pour l’année dernière : 252 millions d’euros de chiffre d’affaires. Actuellement, elle emploie 1 100 personnes à travers le monde.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2462 | septembre 2017

Dernier numéro
N° 2462 | septembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

>

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui