L'Avenir Agricole et Rural 02 juin 2016 à 08h00 | Par T. Morillon

Des mini-pelles 100 % haut-marnaises

Le siège social de l’entreprise Yanmar en Europe est implanté à Saint-Dizier, l’usine fabrique jusqu’à 30 mini pelles par jour, selon la demande. Depuis 10 ans, ce type de machine se démocratise chez les agriculteurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Actuellement, 17 machines sont fabriquées chaque jour, il est possible d’en produire jusqu’à 30.
Actuellement, 17 machines sont fabriquées chaque jour, il est possible d’en produire jusqu’à 30. - © T.M.

Un site stratégique

Le groupe Yanmar voit le jour en 1912, l’entreprise japonaise fabrique des moteurs à gaz, puis se tourne vers l’agriculture. Elle se démarque par différentes innovations techniques dont la production du premier moteur diesel compact au monde. La société veut proposer des produits de grande qualité, en s’inscrivant dans une démarche environnementale. Tournée vers l’avenir, elle innove continuellement dans la recherche de nouvelles techniques, tout en réduisant la consommation de carburant de ses machines.

Le groupe Yanmar commercialise ses premières mini pelles en 1971. En 1989 la société Ammann-Yanmar est créée à Saint-Dizier, sous forme d’une joint-venture, le distributeur suisse Amann est alors leader mondial dans le secteur des postes d’enrobage et des produits de construction routière. Après plusieurs extensions du site, les deux partenaires se séparent et Yanmar Construction Equipment Europe SAS est créé en 2010. Saint-Dizier occupe une position géographique stratégique pour le marché européen car l’usine y exporte 70 % de son chiffre d’affaire (dont 22% uniquement en Allemagne)


 

Production

Aujourd’hui les équipements et moteurs du groupe couvrent 7 domaines d’activités (marine marchande, industrie, engins agricoles, matériel de construction…). L’usine de Saint-Dizier fabrique 11 modèles de mini pelles (sur les 18 que fabrique le groupe Yanmar), de 1,5 à 6 tonnes. L’offre est complétée par d’autres engins comme des chargeurs compacts, des tombereaux ou des carriers. Le site emploie 390 personnes sur une superficie de 54000 m², 17 machines par jour sont fabriquées, mais il est possible d’en sortir 30, selon la demande. Ces machines sont destinées au marché européen, l’usine en vend à 160 partenaires dans 37 pays. La capacité de stockage constitue l’un des points forts de Yanmar, permettant d’optimiser le service de pièces de rechange : 15 000 références sont disponibles sur le site bragard.

L’usine possède 3 centres de découpes laser, la coupe est optimisée, précise, sans déformation du métal, avec possibilité de travailler sur une épaisseur allant jusqu’à 7 mm. Après la découpe, les pièces sont pliées puis soudées sur l’un des 14 postes de mécano-soudure manuelle ou dans l’un des 8 robots de soudage, pour les pièces de précision. L’usinage s’occupe de la finition des pièces de structure pour obtenir la précision des cotes exigée, puis l’ensemble est dégraissé et nettoyé. Ensuite, c’est la phase de peinture avec ses 3 grandes étapes : traitement de surface, pose de la couche primaire, et laque de finition. Les clients peuvent demander une couleur particulière. Le contrepoids est en une seule pièce, ce qui offre davantage de résistance. Après la pose de la cabine, les machines passent les tests de sécurité et de performance. Tous les contrôles sont effectués en statique et en dynamique.

SV26 «made in Haute-Marne»

La SV26 a été créée spécialement pour le marché européen en 2014, cette mini pelle d’un poids de 2,5 t est facilement transportable et a la particularité d’avoir un dépôt arrière réduit (un procédé inventé par Yanmar). Au final, les utilisateurs gagnent en stabilité et en performance hydraulique, la dimension compacte de la SV26 lui permet de travailler sur tous les chantiers. Ses capacités élevées de levage et sa polyvalence en font un outil tout-terrain adapté en toute situation. De plus, la SV26 consomme moins de 4 litres par heure, soit 20 % de moins que les marques concurrentes sur les mêmes segments de marché.

Vous pourrez retrouver la suite de cet article dans notre édition du 03 Juin 2016.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2466 | octobre 2017

Dernier numéro
N° 2466 | octobre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui