L'Avenir Agricole et Rural 11 octobre 2018 à 10h00 | Par Laurence Sagot

Des luttes d’automne sans herbe

Compte tenu des conditions climatiques, il faut s’attendre à avoir moins d’agneaux au printemps prochain…

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le manque d’herbe entraine une baisse du nombre d’agneaux à naître.
Le manque d’herbe entraine une baisse du nombre d’agneaux à naître. - © LS

Afin de limiter cette perte, trier les brebis et mettre en lutte les brebis les plus en état est une solution.
Cette dernière ne sera adoptée que si elle ne modifie pas l’équilibre des tailles de lots sur l’exploitation. D’une façon générale, des brebis en prise d’état sont plus fertiles que des brebis en perte d’état avec un écart de 7 % sur la durée totale de lutte. Toutefois, les brebis maigres (note d’état corporel de 2) et en état corporel moyen sont beaucoup plus sensibles à cette augmentation de poids que les femelles en bon état (note d’état corporel supérieure ou égale à 3).

Des brebis qui ne maigrissent pas
Le manque d’herbe entraîne également une baisse de la prolificité qui a été observée lors des précédentes sécheresses. Ainsi, selon une récente étude¹, 1,6 agneau naisse en moyenne pour une brebis très maigre à la mise en lutte (note d’état corporel < 2) contre 1,9 agneau pour une brebis en bon état (note d’état corporel supérieure ou égale à 3). Le taux de prolificité des brebis en bon état est inchangé si ces dernières maintiennent leur état corporel ou bien l’augmentent au cours de la lutte. Mais attention, elles ne doivent pas maigrir car le nombre d’agneaux nés est alors inférieur de 20 %.
En résumé, choisir les brebis les plus en état lors de l’introduction des béliers reste la meilleure solution. Si elles affichent une note d’état corporel d’au moins 3, inutile de réaliser un flushing.


Laurence Sagot
(Institut de l’Elevage/ CIIRPO)


¹Résultats issus d’une étude réalisée avec 3321 brebis de race Mouton Vendéen pour la partie ovin viande  (Institut de l’Elevage)

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2518 | octobre 2018

Dernier numéro
N° 2518 | octobre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui