L'Avenir Agricole et Rural 10 décembre 2020 a 08h00 | Par T.M.

Des formations pour tous

Dans leur catalogue de formations 2021, les Chambres d’agriculture de l’Aube et de la Haute-Marne proposent plus de 120 offres, dont 30 % de nouveautés. Un large choix qui permet de répondre aux besoins du monde agricole.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Si vous cotisez à la MSA en tant que chef d’exploitation, conjoint collaborateur, aide familial ou conjoint solidaire, vous avez un droit individuel de 2000 € par an pour vous former.
Si vous cotisez à la MSA en tant que chef d’exploitation, conjoint collaborateur, aide familial ou conjoint solidaire, vous avez un droit individuel de 2000 € par an pour vous former. - © TM

Les services formation des Chambres d’agriculture de l’Aube et de la Haute-Marne travaillent en collaboration pour proposer des sessions répondant aux enjeux et aux problématiques des agriculteurs. L’offre est renouvelée chaque année et propose des formations innovantes pour permettre de développer ses performances. « Se former, c’est acquérir des compétences, mais aussi échanger avec un groupe. La formation est indispensable pour progresser et s’adapter. Nous proposons une offre de formation dynamique, adaptative, réactive et agile qui répond aux besoins du monde agricole » souligne Vincent Martin, vice-président de la Chambre d’agriculture de l’Aube.

Lors de la dernière campagne, 345 exploitants haut-marnais ont assisté à 41 sessions de formation. Les sessions ayant eu le plus de succès concernaient l’agriculture biologique, les pratiques de couverture du sol et les soins alternatifs aux animaux (acupuncture, phyto-aromathérapie).

Des offres diversifiées

Le catalogue de formations s’inscrit dans un plan stratégique autour de trois axes : la création de valeur dans les exploitations et les territoires, l’accompagnement de l’agriculture dans ses transitions (économiques, sociétales et climatiques) et le dialogue entre agriculture et société.

Les formations sont diversifiées et concernent également les salariés. 22 formations sont proposées aux éleveurs, 30 aux céréaliers et 26 aux vignerons champenois. L’exploitant étant aussi un chef d’entreprise, 34 formations permettent de travailler sa stratégie pour bien piloter son exploitation.

Pour cette nouvelle campagne, l’offre contient 30 % de nouveautés. Par exemple la formation « Agir pour ma commune » propose de développer le dialogue avec les collectivités. « On explique comment faire de la communication positive, comment mettre en avant l’impact positif de l’agriculture sur le territoire » indique Delphine Olivier, responsable du service formation pour les Chambres d’agriculture de l’Aube et de la Haute-Marne. « C’est stratégique de bien communiquer sur notre métier. Même en commune rurale il peut y avoir un conseil municipal avec peu ou pas d’agriculteur, et ça peut poser des problèmes de dialogue » ajoute Vincent Martin.

Si vous cotisez à la MSA en tant que chef d’exploitation, conjoint collaborateur, aide familial ou conjoint solidaire, vous avez un droit individuel de 2000 € par an pour vous former.

Vous pourrez retrouver l'intégralité de cet article dans notre édition du 11 décembre 2020.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2642 | mars 2021

Dernier numéro
N° 2642 | mars 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous