L'Avenir Agricole et Rural 29 novembre 2018 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

DES FORMATIONS POUR ACCOMPAGNER TOUS LES PROJETS

Pour la première fois, les Chambres d’Agricultures de l’Aube et de la Haute-Marne proposent une offre de formation commune. Afin de s’adapter à toutes les agricultures et coller aux attentes des exploitants, 121 formations sont disponibles, avec plus de 40 % de nouveautés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les centres de formation des Chambres d’agriculture présentent un catalogue de formation commun, en lien avec leurs partenaires respectifs.
Les centres de formation des Chambres d’agriculture présentent un catalogue de formation commun, en lien avec leurs partenaires respectifs. - © T MORILLON

L’agriculture est en pleine révolution, de part l’émergence des nouvelles technologies, mais aussi parce que les attentes sociétales changent. De plus, les systèmes évoluent : d’un côté une agriculture tournée vers le commerce extérieur, et de l’autre une agriculture axée vers le marché intérieur, notamment avec le développement des circuits courts.

Un exploitant doit être en capacité de s’adapter à ces changements.

Complémentarité des compétences

Tout l’enjeu des Chambres d’agriculture est d’aider les exploitants à relever ces challenges en les accompagnant dans cette révolution agricole. Quel que soit leur projet, l’objectif reste le même : viser la triple performance : économique, sociale et environnementale.

Les Chambres de l’Aube et de la Haute-Marne se sont rapprochés depuis 2 ans. L’offre de formation en agronomie était plus étoffée dans l’Aube, tandis que celle de Haute-Marne était plutôt portée sur l’élevage. La mutualisation des compétences permet une complémentarité des formations et donc d’élargir les offres. Pour la campagne 2017/2018, les deux Chambres ont organisé 138 sessions et accompagné 1 131 stagiaires, ce qui correspond à 12 229 heures de formation. Une collaboration très prometteuse pour l’avenir.

 

Diversité et innovation

« On part de la problématique de l’agriculteur, on observe ce dont il a besoin et on propose un conseil pour améliorer sa performance » explique Marie-Claude Briet-Clemont, élue à la Chambre d’Agriculture de l’Aube, en charge de la formation et de l’emploi. Le catalogue 2018/2019 s’adapte aux changements de pratiques. On y retrouve des offres autour de la réduction des intrants, l’agriculture de conservation, les techniques alternatives aux produits chimiques, l’agriculture biologique... Beaucoup de formations sont susceptibles d’être labellisées « Ecophyto ».

La maîtrise des coûts de production étant un véritable enjeu dans les exploitations laitières, les formations techniques prennent tout leur intérêt. L’offre en élevage s’est étoffée également autour des enjeux sanitaires liés aux antibiorésistances, à l’ostéopathie ou à l’acupuncture.

De nouvelles offres ont fait leur apparition, par exemple maîtriser la biologie et les risques sur une installation de méthanisation. D’autres sont plus atypiques : créer une newsletter, obtenir le permis tronçonneuse, devenir sauveteur-secouriste au travail…

Comme les agriculteurs, les deux Chambres s’adaptent aussi aux évolutions sociétales en proposant des formations innovantes : classique (en salle + terrain), mixte digitale ou 100 % à distance. Elles peuvent aussi proposer des offres complémentaires, sur demande.

 

Des aides disponibles

Vivéa finance la formation des chefs d’exploitation, des conjoints collaborateurs, des aides familiaux et des cotisants solidaires jusqu’à 2000 Ä par an et par ayant droit. Pour les salariés, le FAFSEA peut prendre en charge des formations dans le cadre du dispositif AEF (Accompagnement de l’Effort de Formation), à partir de 7h de formation.

Les chefs d’exploitation et d’entreprise (EARL, SCEA, GAEC et SARL) peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt formation, plafonné à 40h par entreprise (40h par agriculteur pour les GAEC). Enfin, n’hésitez pas à faire appel au Service de remplacement qui vous trouvera un salarié le jour de votre formation.

Retrouvez toutes les formations sur www.haut-marne.chambre-agriculture.fr

Renseignements

au 03 25 35 03 16

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2525 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2525 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui