L'Avenir Agricole et Rural 11 juin 2020 a 09h00 | Par Laurence Sagot

Des bottes de foin qui ne chauffent pas

Cette année, une partie des foins a été récoltée particulièrement tôt, dans la deuxième quinzaine de mai.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Une sonde à fourrage pour surveiller la température du foin
Une sonde à fourrage pour surveiller la température du foin - © CIIRPO

Vérifier que les bottes ne chauffent pas au cours des dix jours qui suivent le pressage est une sage précaution. Pour ce faire, il est possible d’utiliser une sonde à fourrage. Si la température au centre de la botte se situe en dessous de 40 °C, il n’y a pas de problème. Entre 40 et 60 °C, le foin est en train de chauffer. Il convient alors de surveiller l’évolution de sa température puis de stocker les bottes dans un endroit aéré, sans les entasser afin que l’air circule.

Au-delà de 60 °C, le danger d’incendie est important voire très important au-dessus de 80 °C. Contacter alors les pompiers pour connaitre la marche à suivre.
Différents modèles de sondes sont disponibles à des prix qui commencent aux environs de 100 €. Certaines Chambres d’agriculture et assureurs en mettent également à disposition des éleveurs gratuitement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2657 | juin 2021

Dernier numéro
N° 2657 | juin 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous