L'Avenir Agricole et Rural 07 janvier 2021 a 10h00 | Par N. ROBINOT

Des aides pour accompagner les jeunes

Dans le cadre du plan « #1jeune1solution » le Gouvernement a mobilisé différents leviers pour aider les 750.000 jeunes arrivés sur le marché du travail en septembre 2020, mais aussi ceux qui sont aujourd'hui sans activité ou en formation

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Jusqu'au 31 janvier prochain, chaque nouvelle embauche sur une exploitation d'un jeune de moins de 26 ans, ouvre droit à une aide financière plafonnée à 4.000 EUR.
Jusqu'au 31 janvier prochain, chaque nouvelle embauche sur une exploitation d'un jeune de moins de 26 ans, ouvre droit à une aide financière plafonnée à 4.000 EUR. - © FRSEA

L'apprentissage et l'embauche de jeunes de moins de 26 ans sont mis en avant avec des aides financières toujours d'actualité jusqu'en février 2021.

Une aide financière pour les employeurs
Jusqu'au 31 janvier 2021, chaque nouvelle embauche sur une exploitation d'un jeune de moins de 26 ans, ouvre droit à une aide financière plafonnée à 4.000 EUR. Celle-ci ne concerne que les embauches nouvelles en CDI, CDI intérimaire ou CDD d'au moins trois mois. La rémunération du salarié doit être inférieure ou égale à deux fois le montant du SMIC et celui-ci doit être maintenue au moins trois mois dans l'effectif de l'entreprise à compter de son embauche. Il est possible de prétendre à cette aide si l'employeur embauche à temps partiel.

Une démarche simple et dématérialisée
Depuis le 1er octobre 2020, l'ASP a ouvert la plateforme de téléservice SYLAE sur laquelle déposer chaque demande d'aide. Pour chaque demande, l'employeur doit fournir de la copie du contrat de travail, la copie de sa pièce d'identité et celle du jeune embauché. Attention, chaque demande doit être faite dans un délai de quatre mois à compter de l'embauche du salarié. Ensuite, l'aide sera versée chaque trimestre, pendant un an au maximum par l'ASP. L'aide étant versée trimestriellement pendant un an, le montant maximal par trimestre est de 1.000 euros.

Plan de relance de l'apprentissage 2020
Depuis le 1er juillet 2020 et jusqu'au 28 février 2021, le recrutement d'un apprenti fait bénéficier à l'entreprise d'une aide exceptionnelle de 8.000 EUR pour les majeurs entre 18 et 30 ans et 5.000 EUR pour les mineurs de moins de 18 ans. Ce dispositif d'aide est élargi à toutes les entreprises et pour préparer des diplômes jusqu'au master. En effet, l'aide exceptionnelle se substitue à l'aide unique et elle se déclenche au moment du dépôt du contrat à OCAPIAT.

Vous pourrez retrouver la suite de cet article dans notre édition du 08 janvier 2021.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2637 | janvier 2021

Dernier numéro
N° 2637 | janvier 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous