L'Avenir Agricole et Rural 06 mai 2010 à 11h34 | Par F.Thevenin

DEPARTEMENT - FOIRE DE CHAUMONT

PROGRAMME -Concours de races -Exposition avicole Présence du Grand Noir du Berry -Découverte des Métiers de l’Agriculture -Dégustations-Ventes des produits du terroir de Haute-Marne -Nombreux jeux et lots -Découverte du bois-énergie et de la construction bois -Expo photo sur la forêt -Buvette des éleveurs

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Découverte des produits du terroir

L’Association de Diversification des Métiers Agricoles (ADMA) présidée par Florence Pelletier a pour vocation d’accompagner les agriculteurs dans la création d’ateliers de diversification mais aussi en apportant un appui à la vente directe par l’organisation d’actions collectives tels que les marchés ou les partenariats avec les structures d’accueil. La présence de l’association au sein de la foire a pour but de susciter les vocations ainsi que de faire découvrir et déguster les produits de notre terroir. En tout quatorze producteurs se relayeront sur le stand pour accueillir les visiteurs et leur présenter une gamme très complète de miels, confitures, vins de pays et autres liqueurs, réalisations vannières, etc.

ARCAD

L’ARCAD/PQE, Agence Régionale de la Construction et de l’Aménagement Durables, est un centre de ressources, d’expertise et de conseil dédié aux acteurs de la construction et de l’aménagement. Son objectif est d’accompagner l’émergence des projets de construction, réhabilitation et aménagement durables. Sur la foire de Chaumont l’agence présentera l’utilisation dans la construction des agro matériaux et des matériaux naturels comme le bois. Vous retrouverez sur le stand un large panel d’échantillons d’isolants naturels et d’agro matériaux de construction comme le béton de chanvre. Enfin vendredi 14 mai de 15 h 30 à 17h l’ARCAD/PQE et Valeur Bois organisent la conférence « éco construire en bois » qui aura lieu sous le chapiteau du Conseil Général.

ONF

Afin de faire connaître ses actions en faveur de la préservation de la biodiversité, des zones natura 2 000 et de la gestion durable des forets, l’ONF présentera deux expositions photos lors de la foire de Chaumont. L’une a été primée au concours international de Montier-en-Der et a été réalisée par les agents ONF de France métropolitaine et d’outre-mer. (voir ci-dessus deuxième prix), l’autre est plus ciblée sur le bois énergie avec une maquette en 3 D d’une chaudière à plaquette.

Christophe Gallemant, directeur de l’Agence départementale de l’ONF participera à un débat du 14 mai sous le chapiteau du Conseil Général sur le thème du bois énergie.


Bugnot

La société Bugnot, implantée à Roche Bettaincourt fera des démonstrations de broyage de bois avec sa déchiqueteuse mobile.

Association avicole :

Monsieur Mathieux fête ses dix ans de présidence à la tête de l’association avicole qui compte une cinquantaine de sympathisants dans le département. L’objectif de l’association est de préserver les races de volailles et de lapins en voie d’extinction en faisant de la vente de reproducteurs primés, répondant aux standards de la race. L’association est sur tous les fronts dès les beaux jours pour la plus grande joie des grands et des petits : Langres, Fayl-Billot, Dommartin… et bien sûr, à l’occasion de la foire de Chaumont.

On pourra voir des canards d’ornement (pilet des Bahamas), des mandarins, des coureurs indiens et des cols-verts haut-volant, des volailles de grandes races et de races naines, un couple de paon et des faisans dorés, des lapins géants et de taille moyenne (Argentés de Champagne, Fauve de Bourgogne…), 23 couples de pigeons de toutes races : texans autosexable (mâle blanc et femelle de couleur), mondains, cauchois, fottobanca français, king et pigeons d’ornement variés

Lycée agricole de Chaumont

Le lycée agricole élève des chevaux de trait de race ardennaise. Sultane a été envoyée dans les Vosges pendant cinq mois pour être formée au débardage en coteau. Une niche à exploiter en Haute-Marne. Une apprentie spécialisée en chevaux ainsi que Bernard Pisanisky, formateur au CFA qui est formé et qui débarde un peu avec elle. Il faut un peu de matériel : collier, harnais, un trépied avec des roues pour tirer les grumes… Cette activité pourrait déboucher sur un mi-temps au lycée agricole pour faire du débardage, le tout étant que ça soit rentable.

Le lycée assurera des démonstrations de débardage sur l’espace bois énergie le jeudi et le dimanche et quatre vaches limousines seront en présentation. Quatre élèves seront mis à disposition durant les quatre jours. Une classe de CFA viendra avec le professeur d’atelier le mardi pour monter des stalles de Haute-Saône avec Philippe Caussin et Xavier Aubry de la Chambre d’Agriculture.

Les quatre races représentées

Philippe Driout, le président de race prim’holstein descend la sciure de Marbéville avec sa benne, Michel André, président du syndicat de race simmental fournit la paille, Etienne Voinchet, président du syndicat montbéliarde installe la machine à traire, Michel Bourre, président du syndicat des brunes participe à l’installation des stalles… Un travail d’équipe remarquable afin que le concours départemental soit un succès. Tous s’accordent à penser que la foire de Chaumont est positive pour le département et pour l’image de l’agriculture auprès du grand public et des consommateurs, pour peu qu’elle s’articule avec les autres foires agricoles du département.

Tous les détails sur le festival du Lait sont dans la plaquette jointe à votre journal.

Valeur Bois

L’interprofession chapeaute avec la Chambre d’Agriculture le pôle bois énergie. Dirigée par Jean-Georges Combes et présidée par Jean-Michel Cussey, gérant des établissements Hurson à Foulain, elle a pour vocation de promouvoir des actions collectives d’intérêt général pour la filière bois et notamment de susciter des vocations. A vocation régionale, elle regroupe tous les métiers de la filière : du pépiniériste à l’architecte bois en passant par les forestiers, les entrepreneurs, les scieries, les menuiseries… Financée en partie par l’Etat et la Région, elle est l’interface entre les orientations nationales et les besoins des professionnels.

L’interprofession communiquera sur le label de qualité PEFC à travers des expositions sous chapiteau lors de la foire de Chaumont.


Plate forme technologique pour les relations école –entreprises au sein du lycée Charles De Gaulle

«Partis du constat en 2001 que les petites entreprises artisanales n’ont pas forcément les moyens de financer de la recherche-développement et qu’on avait tous les moyens dans notre établissement scolaire pour proposer la conception de nouveaux produits jusqu’à la pré-série en passant par les tests, 50 entreprises ont eu recours à ce service » explique Jean-Marie Mouton, enseignant au lycée Charles De Gaulle et responsable de la plateforme technologique. Deux machines outils liées à la transformation du bois seront en démonstration à la foire de Chaumont, sur le pôle bois énergie :

- Une machine de compactage des copeaux pour valoriser la biomasse dans les menuiseries

- Une machine qui permet de tester la performance des chaises

Groupama

L’assureur privilégié du monde agricole sera présent sur le pôle des OPA avec une présence commerciale et institutionnelle avec les responsables des caisses locales. Groupama est également partenaire du festival du lait.

Fer de lance : la prévention : centre centaure, la sécurité dans le monde agricole, incendie, lignes électriques, visites régulières dans les exploitations.

Du jeudi au dimanche : président

Copam

Filiale de Nestal, le négociant en alimentation du bétail représentera Coop 52 sur le pôle agricole. Monsieur Lapie, chargé de développement présentera un type de diversification accessible en Haute-Marne : l’atelier en poule pondeuse.

Le Conseil Général de Haute-Marne

Le Conseil Général sera naturellement très impliqué dans l’animation de la Foire. Il est notamment à l’origine de l’organisation de tables rondes sur les thématiques « monde rural » : parc national (13 mai à 15 h 30), bois énergie (14 mai à 11 h 00), écoconstruction (14 mai à 15 h 30), le Grand Jardin de Joinville (15 mai à 11 h 30), le rôle des collectivités dans la protection de l’environnement. (16 mai à 15 h 00)

Des jeux concours auront lieu sur le stand du Conseil Général durant les quatre jours.

MFR de Buxières les Villiers

La Maison Familiale et Rurale présentera à l’occasion de la Foire de Chaumont les deux nouvelles formations qui vont se mettre en place à la rentrée :

- Le bac pro nature en trois ans qui permet d’aboutir aux métiers de garde chasse, garde pêche, garde forestier, animateur développement durable, gestion de l’eau, responsable environnement dans une commune ou d’embrayer sur un BTS « gestion et protection de la nature ». Une première en Champagne Ardenne, d’autant qu’on constate un réel engouement de la part des jeunes pour ce secteur, précise le chef d’établissement.

- Le CAPA services en milieu rural lié à la petite enfance les élèves de bac pro « gestion et conduite des chantiers forestiers » feront des démonstrations de bûcheronnage à la tronçonneuse sur le pôle bois énergie.

Promouvoir les essences locales

Pascal Jeuneux a repris la scierie familiale de Marbéville. L’entreprise débite en moyenne un camion de bois par jour, essentiellement du chêne et du douglas, et emploie neuf salariés. Il se fournit auprès des forêts privées, domaniales et communales dans un rayon de 100 km. Ses clients sont des transformateurs français et internationaux mais aussi des particuliers. Elle est certifiée PEFC (bois issu de forêts gérées durablement)

Le jeune chef d’entreprise apportera un abri de garage avec une charpente en bois et un bardage 100 % haut-marnais qu’il montera devant les visiteurs tout au long de la foire. Il précise que pour qu’un bardage soit étanche, il ne doit pas être raboté. A noter qu’il fournira également la sciure pour le ring de présentation.

Son objectif est de promouvoir l’utilisation d’essences locales dans la charpente, même s’il reconnaît que la concurrence des pays en développements sur le marché international rend nos produits moins compétitifs et regrette que le savoir-faire artisanal de ses clients s’éteigne peu à peu, faute de vocations dans ces métiers difficiles. Il prend pour exemple le pays du Der ou encore les maisons à colombages de Troyes pour soutenir l’idée qu’utiliser les essences locales c’est être de plain-pied dans le développement durable.

Nuls doutes qu’il aura des échanges très intéressants avec les représentants de la Région Champagne Ardenne à ce sujet…

Les animations en soirée :

• Women folk, chant et guitare jeudi 13 mai en soirée, entrée libre

• Bal country avec Nasly & Chattahoochee le samedi 15 mai à partir de 20h00, entrée libre

• Spectacle marocain et musique populaire le 14 mai à partir de 19h30, entrée libre

• Spectacle d’Amel Bent le 16 mai à 18h00 espace concert, avec participation

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2522 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2522 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui