L'Avenir Agricole et Rural 29 septembre 2011 à 10h11 | Par E. DAUPHIN

Départ - Bonne route à André Horth

André Horth, Directeur de la DDT, clôt son deuxième passage en Haute-Marne pour prendre la tête de la Direction Régionale des Routes Nationales dans les Pyrénées Orientales. Haut-marnais de cœur, il revient sur son parcours atypique.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Originaire du Gard et issu d’une famille de viticulteurs, dont il a conservé l’accent chantant, André Horth s’est malgré tout bien adapté à notre département. Un territoire qui tient une place particulière dans son parcours. Ingénieur de formation dans les Ponts et Chaussées, il débute en effet sa carrière en 1986 à la DDE de Haute-Marne, durant la première vague de décentralisation et fait une incursion au Conseil Général afin de transmettre son savoir-faire en matière d’ouvrages d’art.

Il rencontre son épouse, également haut-marnaise d’adoption, alors institutrice à Richebourg. Ils y séjournent durant deux ans et se lient d’amitié avec les habitants du village, dont quelques-uns étaient présents à sa cérémonie de départ. Leur mariage est célébré par Jean-Pierre Ferrand, alors maire de la petite commune.

Il est bien vite appelé à d’autres fonctions. Au gré des mutations, il occupe notamment le poste de directeur adjoint au sein du prestigieux réseau scientifique et technique de l’équipement (IGN, Météo France, laboratoire des Ponts et Chaussées...).

Il se porte néanmoins volontaire pour revenir en service déconcentré en Haute-Marne en 2006, afin de poursuivre la réforme engagée, qui passe selon lui, par la mise en œuvre d’un management participatif. Il s’est d’ailleurs spécialisé au fil de sa carrière dans le pilotage du changement, chef d’orchestre spécialisé en projets complexes. C’est ainsi qu’il se retrouve au cœur du rapprochement entre DDE et DDAF, en prenant la tête de la DDT. Deux services de l’Etat qui avaient des cultures différentes ; col bleu pour les uns, mise en œuvre de politiques publiques pour les autres.

Salué par le Préfet Claude Morel pour ses connaissances techniques et sa ponctualité dans la préparation des dossiers, André HORTH promet d’être le fervent ambassadeur d’un territoire méconnu au sein duquel il a évolué.

Bonne continuation, et surtout, bonne route !


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2522 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2522 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui