L'Avenir Agricole et Rural 25 avril 2013 à 10h52 | Par L'Avenir Agricole et Rural

DECLARATION PAC - Vers 100 % de télédéclaration

engagée dans la démarche «zéro» papier, la Haute-Marne remplit ses objectifs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’outil graphique permet une approche relativement précise des surfaces déclarées. Le service de déclaration Télépac sera ouvert jusqu’au 15 mai.
L’outil graphique permet une approche relativement précise des surfaces déclarées. Le service de déclaration Télépac sera ouvert jusqu’au 15 mai. - © JLB

L’arbre « PAC » ne portera (presque) pas de feuilles cette année. Il en subsistait déjà peu en 2012, car notre département était avancé dans la télédéclaration.

 

736 déclarations le 24 avril

La DDT avait déjà enregistré 736 télédéclarations le 24 avril, soit 318 de plus que l’an dernier à la même date. Pour le moment aucun dépôt papier n’a été fait. Les imprimés n’ont toutefois pas totalement disparu puisqu’il n’est pas possible de souscrire par internet de nouvelles MAE ou encore les aides conjoncturelles à l’élevage (cf ci-dessous). En revanche la PHAE peut être prorogée sur Télépac. Il en est de même pour les reconductions des MAEt Natura 2000, à l‘identique de parcelles et de surfaces.

Sachant qu’il restait l’an dernier 270 déclarations papier, l’avancement de la procédure cette année est de bon augure pour atteindre l’objectif 100 % télédéclarations.

 

La DDT au service des agriculteurs

La DDT, la Chambre, le CER et la FDSEA se sont engagés à accueillir tous les agriculteurs qui ont un accès difficile à Internet ou qui ne sont pas familiarisés avec l’outil.

L’ Administration a ainsi mis à la disposition des agriculteurs une salle de formation avec 9 postes. Elle a déjà formé près de 200 déclarants qui peuvent ensuite faire eux-mêmes, sur place, les formalités déclaratives. Elle propose aussi une assistance à la connexion sur rendez-vous.


 


(En consultant notre édition de cette semaine, vous pourrez y découvrir les trois nouvelles aides pour l'élevage, dans un communiqué de la DDT )

 



 

 

Attention à la MAE rotationnelle !

 


Les bouleversements d’assolement dus au gel, l’an dernier, peuvent engendrer des retours de cultures qui sont proscrits. Il faut donc bien vérifier les cultures que vous avez déclarées car c’est toujours le cahier d’assolement  de la MAER qui fait foi.



Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2469 | novembre 2017

Dernier numéro
N° 2469 | novembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui