L'Avenir Agricole et Rural 27 mars 2014 à 08h00 | Par T. Morillon

Cultures - Après la pluie, le beau temps

L’hiver 2013 a été particulièrement pluvieux, mais plutôt doux. Les cultures ont été plus ou moins affectées par ce climat qui a avant tout, touché le Bassigny, une partie du Barrois et l’ensemble des parcelles hydromorphes du département.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Ludovic ANDRÉ (à gauche) et Joël ZEHR constatent un bon début de printemps, surtout pour le colza.
Ludovic ANDRÉ (à gauche) et Joël ZEHR constatent un bon début de printemps, surtout pour le colza. - © TM

La sortie d’hiver

 

Les cultures de printemps

Le printemps 2013 a été tardif, à l’inverse, en 2014 la saison est précoce. L’assolement est plus classique cette année, il y a cependant une évolution importante des pois de printemps et des triticales de printemps. La préparation des sols est difficile, mais est indispensable pour semer dans de bonnes conditions, comme l’explique Joël Zehr :

« Il fallait limiter le travail en profondeur, les conseils ont été suivis, les agriculteurs ont attendu un ressuyage de la parcelle, ils ont patienté avant de semer, on devrait avoir une bonne levée ». Le colza va bientôt fleurir, il y a entre 10 et 20 jours d’avance selon les secteurs. « C’est une des années parmi les plus précoces » affirme Ludovic André « C’est la première fois que je vois des colzas qui commencent à  fleurir à la fin du mois de mars ». Les agriculteurs  et distributeurs ont dû s’adapter en changeant leur planification, tout a été avancé (approvisionnement, conseils en culture). La mise à l’herbe, d’habitude prévue mi-avril, risque d’être avancée de quinze jours. « Cela ne veut pas dire que la moisson sera précoce, tout dépendra des conditions météorologiques à venir » prévient Joël Zehr. La campagne 2014 reste normale sauf dans les zones particulièrement humides.


L’assolement

Depuis deux ans, les récoltes de colza sont mauvaises, mais cette année, l’absence  de dégâts du charançon, du  bourgeon terminal, et le bon état végétatif du colza laisse présager une bonne moisson. Les bons rendements de 2013 et la prime protéagineux ont contribué à l’évolution des surfaces de  pois. Certains agriculteurs ayant  été déçus du colza (victime d’un mauvais rendement l’année dernière et auquel s’ajoutent les problèmes de désherbage) ont recherché une nouvelle  tête de rotation. L’année dernière, le tournesol a été utilisé en remplacement de culture, mais les mauvaises conditions climatiques et le faible rendement  ont conduit à une baisse des intentions de semis. On reviendra donc à des surfaces historiques pour le tournesol. En Lorraine, la culture de lin a été testée pendant deux ans avec des résultats positifs, EMC2 en Haute-Marne tente à son tour cette culture sur 45 hectares.

Les prairies

EMC2 accompagne aussi les éleveurs, il peut faire des diagnostics prairiaux. Globalement, l’excès d’eau et le piétinement des bêtes a dégradé le sol des prairies naturelles, ce qui va sans doute  avoir un impact en 2014 (moins de quantité et de qualité). Les conditions humides ont des effets néfastes sur les cultures fourragères. Les prairies se cultivent aussi, c’est la première source d’alimentation, il faut une bonne flore et une bonne fertilisation des pâtures.

Toutes les années se suivent, mais ne se ressemblent pas, EMC2 adapte ses conseils en fonction du climat et du type de sol. Il propose des conseils agronomiques tous en associant les problématiques  environnementales, réglementaires, sans oublier le critère économique. Il est indispensable d’être bien conseillé si on désire avoir pour objectif une bonne marge brute.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2471 | novembre 2017

Dernier numéro
N° 2471 | novembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui