L'Avenir Agricole et Rural 28 mars 2019 à 09h00 | Par A.T.

Crédit Agricole : la caisse régionale poursuit son développement

Lors de son assemblée générale, le 22 mars à Troyes, le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne a fait le bilan de l’année écoulée. Les voyants sont au vert.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Renaud Chaumier (directeur général adjoint développement), Jacques Kermarrec (directeur général), Jean-Yves Remillet (président), et Philippe Carpentier (directeur général adjoint fonctionnement).
De gauche à droite : Renaud Chaumier (directeur général adjoint développement), Jacques Kermarrec (directeur général), Jean-Yves Remillet (président), et Philippe Carpentier (directeur général adjoint fonctionnement). - © AT

Les assemblées générales des caisses locales étant terminées, c’était au tour de la caisse régionale d’organiser la sienne. Laquelle s’est déroulée le 22 mars, à Troyes, en présence d’environ 600 personnes. Et l’assistance avait de quoi se réjouir. Il faut dire que l’année 2018 s’avère être un très bon millésime : les résultats sont satisfaisants, le coût du risque est maîtrisé et la satisfaction client est en constante évolution.

Une activité qui programme
Concrètement, ce sont 2 milliards d’euros de nouveaux crédits, qui ont été octroyés en 2018 (1,2 milliard aux particuliers au travers de la consommation et de l’habitat, et 800 millions d’euros aux entreprises, professionnels, agriculteurs et collectivités publiques), soit une hausse de 2%. La banque mutualiste gagne également 27 533 nouveaux clients. La conquête de nouveaux clients s’avère d’ailleurs être un véritable enjeu, en raison des flux migratoires mais aussi du vieillissement des clients.

Le produit net bancaire, qui s’établit à 337,5 M€, baisse de 2,3% en raison du niveau peu élevé des taux d’intérêt et de la sinistralité plus forte de l’assurance dommage. L’augmentation des charges de fonctionnement est maîtrisée (+ 1,7%). Le résultat net au 31 décembre 2018 s’établit quant à lui à 97,4 millions d’euros, en amélioration de 1,9% par rapport à celui du 31 décembre 2017 (95,6 millions d’euros en 2017).

Un marché agricole toujours porteur
La caisse régionale reste une banque de référence pour les agriculteurs, avec 74 % de parts de marché. Ce sont aussi 85 % des jeunes agriculteurs et viticulteurs qui s’installent avec le Crédit Agricole. «On se rend compte que l’agriculture est en train d’évoluer. Elle nécessite de nouveaux investissements. Un tiers des financements sortent du circuit traditionnel, avec des projets de méthanisation, d’agriculture biologique, de vente directe, de panneaux photovoltaïques, etc.», constate Jean-Yves Remillet, président du Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne.

Vous pourrez retrouver la suite de cet article dans notre édition du 29 mars 2019

Crédit agricole Champagne-Bourgogne : les chiffres clé

Quatre départements :
l’Aube, la Haute-Marne, l’Yonne et la Côte-d’Or
144 agences
85 caisses locales
595 546 clients (dont 27 533 nouveaux clients en 2018)
263 007 sociétaires
1075 administrateurs
1707 collaborateurs (122 recrutements en 2018)
Produit net bancaire 2018 : 337,5 M€
Résultat net 2018 : 97,4 M€

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2574 | novembre 2019

Dernier numéro
N° 2574 | novembre 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui