L'Avenir Agricole et Rural 07 novembre 2013 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

Conjoncture - Effondrement des résultats

Le CER France livre les premières estimations de résultats de l’année 2013. La conjonction d’une météo ingrate et d’un marché morose plombe les résultats 2 013 qui repassent en dessous de la barre des 100 €/ha. Aucun secteur, aucune région n’est épargnée.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le CER France et la Chambre d’Agriculture ont co-organisé la réunion « conjoncture 2 013 » le 24 octobre à Chaumont en présence des acteurs du monde agricole.
Le CER France et la Chambre d’Agriculture ont co-organisé la réunion « conjoncture 2 013 » le 24 octobre à Chaumont en présence des acteurs du monde agricole. - © JLB

Le blé, la seule culture épargnée

L’agriculture haut-marnaise paie un lourd tribu au dérèglement climatique. Après le gel de 2012, les excès d’eau du printemps et de l’automne impactent fortement les rendements.

 

L’enquête rendement du CER confirme les estimations qui avaient été faites par les Organismes Stockeurs, à savoir un rendement blé légèrement supérieur à la moyenne des dix dernières années ; des orges d’hiver très moyens et inférieurs au potentiel espéré ; des orges de printemps très variables et globalement médiocres notamment en raison des conditions de semis ; de même pour le colza d’ailleurs inexistant dans certains secteurs.

Suite à l’effet gel, l’assolement en cultures d’automne a considérablement augmenté. (cf tableau ci dessous).

Les résultats du maïs et du tournesol n’étaient pas encore connus au jour de la présentation de cette note de conjoncture mais les prévisions sont plutôt pessimistes particulièrement sur le tournesol.

 

 

 


 

 

Cours en baisse et coûts en hausse

Les productions végétales subissent cette année le ciseau des prix et des coûts avec une forte amplitude puisque les cours du blé ont baissé de 65 /tonne, ceux de l’orge de 50 /tonne et ceux du colza de 100 /tonne. Les perspectives d’évolution ne sont pas réjouissantes tant au niveau des céréales que des oléagineux avec un contexte de récolte mondiale légèrement excédentaire, ce qui suffit à déprimer le marché. Quant aux charges, l’évolution est inverse avec une poursuite de la hausse des charges de structures et d’approvisionnement. Sur les 7 dernières années, les coûts de production ont ainsi augmenté de 400/ha (cf graphique ci dessus). Ainsi en grandes cultures, la chute de revenu est vertigineuse en s’approchant du point bas de 2009.

Dans le secteur de l’élevage, la situation est un peu moins catastrophique en raison de la légère augmentation des cours et un effet volume de production moins impactant, bien que la maigre qualité du maïs ensilage 2 012 ait eu une incidence négative sur le coût de l’alimentation et même sur le litrage. Le CER estime que les exploitations à orientation lait vont perdre plus de 50 % de leur revenu (40 % pour les élevages spécialisés en viande bovine). Les systèmes de polyculture- élevage, qui sont majoritaires en Haute-Marne, ne peuvent donc pas espérer cette année une compensation d’un atelier sur l’autre.

Dans cette conjoncture, très morose, les éleveurs ovins tirent un peu mieux leur épingle du jeu, du moins ceux qui sont dans les systèmes herbagers. Le revenu reste néanmoins très faible avec un niveau de 15 000 /UTH familiale.

Voir la suite de cet article en page 03 dans notre édition du 08 Novembre 2013.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2466 | octobre 2017

Dernier numéro
N° 2466 | octobre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui