L'Avenir Agricole et Rural 06 juin 2019 à 09h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

COMMUNICATION : TROUVER DES LIEUX DE DIALOGUE POUR RECRÉER DU LIEN

Adopter un dialogue positif autour des filières agricoles pour convaincre le grand public.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FNSEA

Pourquoi développer la communication positive autour de la filière agricole ?

Dans un contexte de dénigrement de l’ensemble des filières agricoles, d’actes de malveillance (vols, intrusions dans les exploitations), voire d’agressions verbales ou physiques, il est plus que nécessaire de prendre les devants.

Il s’avère que les consommateurs connaissent de moins en moins le monde agricole, et les agriculteurs. Cette méconnaissance entraîne des débordements que peuvent connaître les départements voisins : intrusion d’un député sur une porcherie, acte que dénonçait le 28 mai dernier le ministre de l’agriculture Didier Guillaume !

Le manque de communication sur le métier et la filière dans sa globalité dessert le monde agricole. Il ne s’agit plus aujourd’hui de se défendre contre les attaques, mais de trouver un lieu de dialogue pour recréer du lien.

 

Les Français ont confiance en l’agriculture

Comme le relevait le baromètre de l’image des agriculteurs réalisé par l’IFOP début 2019 : 74 % des Français pensent que les consommateurs peuvent avoir confiance aux agriculteurs (un pourcentage en augmentation par rapport à 2017 +6 points en 1 an).

L’image positive de l’agriculture dans le cœur des français est à entretenir, pour mieux faire face aux actions de communication choc des extrêmes. Pour entretenir cette image positive sur le département Haut-Marnais, et prévenir les actes de malveillance le meilleur moyen reste de communiquer positivement sur l’agriculture en parlant de votre métier au grand public.

 

Qui de mieux que des agriculteurs pour présenter l’agriculture …

Il existe bon nombre de moyens de communication : réseaux sociaux, fermes ouvertes, marchés de producteurs, dégustations à la ferme, foires, salons… « A chaque exploitation son événement », l’essentiel étant de trouver celui qui vous correspond le mieux. Si vous souhaitez ouvrir votre structure au public et ne savez pas comment faire sachez que de nombreux organismes et syndicats sont à même de vous aider ! Quelques exemples d’opérations : « Made in viande », « Bienvenue à la ferme », « Fête du lait BIO» et petits-déjeuners à la ferme, fermes ouvertes, ball-trap, marchés de producteurs …

 

Si vous souhaitez accueillir des groupes scolaires, centres de loisirs, ou organiser un événement dans vos structures n’hésitez pas à contacter la FDSEA au 03 25 35 03 71.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2577 | décembre 2019

Dernier numéro
N° 2577 | décembre 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui