L'Avenir Agricole et Rural 07 novembre 2019 à 09h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

CIRCUITS COURTS : LE COLLÈGE DE PRAUTHOY UN CAS D'ÉCOLE

Introduire des produits locaux à la cantine ? Sur ce sujet le collège « Les vignes du Crey » à Prauthoy est un établissement précurseur en Haute-Marne. Les déchets ont été réduits de 94 %, ce qui a permis de baisser le prix du repas.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Depuis 2013, les élèves du collège « Les vignes du Crey » ont des produits locaux et bio à la cantine. La réduction du gaspillage a fait baisser le prix du repas de 20 %.
Depuis 2013, les élèves du collège « Les vignes du Crey » ont des produits locaux et bio à la cantine. La réduction du gaspillage a fait baisser le prix du repas de 20 %. - © T MORILLON

L’établissement scolaire a commencé cette démarche en 2013. Il a décidé de réduire ses déchets alimentaires et d’introduire des produits locaux et bio dans les menus de la cantine. L’équipe de cuisine travaille avec l’équipe des professeurs pour harmoniser les actions pédagogiques des élèves.

Un projet pédagogique qui permet de travailler un grand nombre de compétences du tronc commun. Les collégiens vont à la rencontre des producteurs qui expliquent leur travail. Ainsi les écoliers connaissent non seulement les produits, mais aussi tous les stades, de la terre à l’assiette. Ainsi, en redonnant de la valeur aux aliments, ils n’ont pas envie de les jeter.

10 000 Euros  d’économies

Le chef de cuisine Hervé Simmonel donne des portions adaptées à la faim de l’élève, qui est libre de se resservir une fois l’assiette terminée. Les déchets sont compostés, le reste est pesé quotidiennement et le résultat est affiché à la cantine. Les élèves sont impliqués dans la création des menus, ils goûtent et donnent leur avis. Enfin, un atelier cuisine a lieu pendant les heures de permanence.

Les déchets annuels à la cantine sont passés de 2 152 kg à 122 kg en 5 ans, soit de 17 à 1,1 kg par repas. Plus de deux tonnes partaient chaque année à la poubelle, ce qui représente 10 000 Ä. Cette économie a permis de baisser le prix du repas, qui passe de 2 Ä à 1,58 Ä.

Promouvoir les producteurs

Le 18 octobre, 80 élèves de 4e ont participé à une journée « sport et alimentation » avec des repas à base de produits locaux. Ils ont fait du sport toute la journée, mais se sont fait plaisir avec un bon petit-déjeuner. « On voulait montrer qu’on peut faire certains écarts sur la pyramide alimentaire, tout est une question d’équilibre » explique Anne Laforest, professeur de SVT. À l’heure du goûter ils ont rencontré un boulanger, une apicultrice et un maraîcher qui ont expliqué leur métier. « Ils doivent comprendre les produits pour les promouvoir et puis ils ont envie de les goûter » poursuit l’enseignante.

En fin de journée, les collégiens ont invité les producteurs qui les nourrissent (et quelques invités) au marché des locavores à la Maison de Courcelles. 23 élèves se sont mobilisés pour présenter les producteurs et mettre en avant leurs produits. Un film racontant la démarche du collège a été projeté. Ce court documentaire est visible sur Youtube en tapant dans la barre de recherche : « Du bio et du local à la cantine c’est l’idéal ! ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2573 | novembre 2019

Dernier numéro
N° 2573 | novembre 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui