L'Avenir Agricole et Rural 20 mars 2014 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

CHAMBRE D'AGRICULTURE - VRAIE OU FAUSSE BONNE RATION

Rien de tel qu’un cas concret pour comprendre les erreurs à ne pas commettre. Lors de la formation « Conduite des bovins à l’engraissement pour une commercialisation réussie » les stagiaires ont pu constater que le meilleur des résultats a un prix et qu’il faut que celui-ci en vaille la peine … La performance se doit d’être économiquement durable…

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le 6 mars, chez Gilles Marchandé, encadrés de Laurent ANTOINE et Philippe CAUSSIN, conseillers spécialisés Viandes à la Chambre d’agriculture, 5 stagiaires, se sont penchées sur la ration reçue par les génisses grasses en finition présentes sur l’exploitation

Après avoir constaté le matin l’excellence de l’état des animaux, bien charpentés, bien culottés, et sans surpoids, personne n’avait contredit Gilles MARCHANDE lorsqu’il déclarait « Un très bon lot je ne suis pas déçu de mon fournisseur, et je ne suis pas non plus déçu d’avoir suivi les conseils de Laurent pour calculer mes rations ».

Gilles expliquait alors « Je livre une ou deux génisses par mois à Brin de Campagne, un point de vente géré par des producteurs à Chaumont. J’avais fourni une bête avec un gras un peu jaune qui a contrarié leurs clients alors ils m’ont demandé de supprimer le maïs de ma ration. De plus leur cahier des charges prévoit une finition incluant du tourteau de lin. J’avais besoin de conseils pour adapter mes rations… Alors, j’ai sollicité l’appui de Laurent Antoine ».

Gilles complétait « La ration conseillée par Laurent intégrait mes fourrages et mes céréales et du tourteau de lin que j’ai commandé à mon fournisseur d’aliments. Celui-ci m’a alors proposé un produit tout préparé composé de pulpes de betteraves déshydratées additionnées de tourteau de soja et de lin. Je suis curieux de nature et cela me tentait bien. J’ai décidé de l’essayer, j’ai conservé le mélange fourrager conseillé par Laurent, et j’ai ajouté ce complément tout prêt à consommer. J’en suis très satisfait, je les nourris à volonté et mes génisses grossissent sans faire gras … »

Bonne question !

Après avoir vu les 4 splendides génisses limousines prêtes à abattre et de leurs jeunes congénères en cours de finition toutes aussi prometteuses, tous les stagiaires sont curieux d’en savoir plus sur les rations. Laurent ANTOINE attise leur curiosité en commentant « Si les génisses sont en excellent état et devraient bien se vendre, il s’agit aussi de gagner de l’argent… »

Alors au tableau il affiche la ration comprenant 8,2 kg par jour d’un concentré à 55 % de pulpes de betteraves et 45 % de tourteau payé environ 400 Ä la tonne en complément du foin et des céréales de l’exploitation.

« En accompagnement du foin de l’exploitation riche en légumineuses, c’est un produit trop riche en protéines et c’est un peu du gâchis » souligne le formateur.

Pourtant les animaux ne manifestent aucun déséquilibre nutritionnel et semblent parfaitement valoriser la ration, ni refus, ni diarrhée et un croît espéré de 1,3 kg par jour...

Le hic c’est le prix du concentré, même si les génisses grossissent de 1,3 kg, avec une ration coûtant environ 4,20 euros par jour, c’est beaucoup trop cher payé le kg de carcasse qui sera au mieux valorisé 5 Ä….

Pour les stagiaires les conclusions sont évidentes « Même s’il est agréable de voir bien grossir son cheptel, on ne peut nourrir à n’importe quel prix et il est important de prendre le crayon et la calculatrice de temps en temps pour vérifier la performance économique de ses rations. De plus les exigences d’un cahier des charges doivent être en rapport avec le prix de vente du produit… »

 


Engraisser à l’herbe, partage d’expériences pratiques ce vendredi 28 mars

S’il pleut aujourd’hui, 28 mars, et que vous lisez ce journal assez tôt, rendez-vous chez Lionel CAUDY (Liffol le Petit) à 14 heures pour une visite de l’exploitation et un échange de pratiques et techniques d’engraissement à l’herbe

Renseignements :

Mathilde COUTURIER et Marine BAU: 03.25.35.00.60


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2471 | novembre 2017

Dernier numéro
N° 2471 | novembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui