L'Avenir Agricole et Rural 29 octobre 2020 a 09h00 | Par TM

BVD : encourageant, mais encore des progrès à réaliser

Décalée à cause du Covid, l’assemblée générale du GDS de Haute-Marne a eu lieu le 22 octobre à Chaumont. L’association a dressé un bilan sanitaire du département et fait un point sur le plan de lutte contre la BVD.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
96 % des élevages haut-marnais sont engagés dans le plan de lutte contre la BVD.
96 % des élevages haut-marnais sont engagés dans le plan de lutte contre la BVD. - © TM

98 % des éleveurs de Haute-Marne adhèrent au GDS de Haute-Marne. Son président Hubert Gouget a remercié les 6 salariés de l’association : « une équipe dynamique qui a bien travaillé, malgré le confinement ». Une équipe qui va s’agrandir en avril 2021 avec l’arrivée d’un pareur.

Prophylaxie
Lors de la dernière campagne, 96 % des bovins contrôlés étaient indemnes en IBR. 21 élevages étaient infectés, soit 13 de moins en un an et 1780 bovins ont été vaccinés. 10 cheptels sont en cours de qualification et 46 ont une dérogation. Notre pays n’est toujours pas reconnu indemne en IBR, l’Union Européenne doit encore accepter notre cahier des charges. Un changement de statut faciliterait les exports de bovins.

La paratuberculose est toujours omniprésente sur le département. 84 cheptels sont en plan d’assainissement, soit 30 de plus en un an. Sur les 9500 bovins testés, 3,2 % étaient positifs.

Moins de IPI

Pour que le plan de lutte collectif contre la BVD (diarrhée virale bovine) soit efficace, tous les éleveurs doivent combattre le virus en même temps. Aujourd’hui 96 % des élevages haut-marnais sont engagés. Depuis l’obligation de poser des boucles à la naissance il y a deux ans, nous sommes passés de 1,5 % à 0,4 % de veaux positifs.

Sur la campagne 2019/2020, 6 % des naissances en Haute-Marne n’avaient pas de résultats BVD. 274 bovins étaient viro positifs et 208 étaient IPI. De bons résultats par rapport à l’année précédente où on a dénombré 500 viro positifs et autant de IPI. Le canton de Bourmont concentre le plus de cas avec 46 viro positifs et 38 IPI.

Le gros point noir reste la faible proportion de contrôles à l’introduction : seulement 10 % des 15 000 bovins introduits dans le département sont dépistés. « Quand on achète un bovin certifié non-IPI on se dit qu’il n’est pas porteur du virus, mais il peut être infecté transitoire. Il peut arriver dans l’exploitation avec le virus » prévient le vétérinaire Xavier Fouchault, qui rappelle que la meilleure protection est le dépistage.

Un nouveau site internet

Le GDS 52 a mis en ligne son site internet. « On peut y retrouver l’essentiel de l’action sanitaire départementale et les dernières actualités » explique Amarin Maxant, animateur et technicien au GDS, qui a développé la plateforme. Les visiteurs peuvent trouver les chiffres clé du GDS, des témoignages d’éleveurs en vidéo, le détail des cotisations...
Une partie technique appelée « Boîte à outil » détaille les pathologies sous la forme de fiches techniques téléchargeables, rédigées par les techniciens du GDS. Constamment mis à jour, les éleveurs ont accès à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à différents documents utiles comme ceux relatifs à l’introduction d’animaux. On y retrouve aussi les démarches à réaliser pour vendre des bovins ou les points de vigilance à avoir lors des achats.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2657 | juin 2021

Dernier numéro
N° 2657 | juin 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous