L'Avenir Agricole et Rural 18 juillet 2007 à 00h00 | Par F.Thevenin

BOIS ENERGIE - La Rolls des carburants à Pratz

Depuis trois ans, l’entreprise Alpha Luzerne, à Pratz, fabrique des granulés de bois afin d’approvisionner la clientèle départementale et régionale. Présentation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Après le séchage, la sciure est broyée, pressée, compressée sans additif sachant que certaines essences comme les feuillus apportent la tenue du granulé.
Après le séchage, la sciure est broyée, pressée, compressée sans additif sachant que certaines essences comme les feuillus apportent la tenue du granulé. - © FREDERIC THEVENIN
A l’origine, l’usine Alpha Luzerne de Pratz fabriquait uniquement des bouchons de… luzerne. Mais, au fur et à mesure des années, en améliorant les process, les types de granulés se sont diversifiés avec des granulés issus de céréales puis de toutes sortes.
En 2004, sous la direction de Bernard Piot, une autre tentative est lancée avec la transformation de la sciure en granulé de bois. L’entreprise est l’une des premières de la région Champagne-Ardenne à se lancer dans l’aventure sachant qu’elle possède un outil adapté à cette production.
Au départ, le premier souci a été de mettre au point le procédé. Bernard Piot précise qu’il a fallu créer la filière de A à Z, inventer le taux de compression et choisir les essences idéales pour la meilleure combustion. Du coup, après de multiples essais, un cahier des charges a été rédigé afin que les clients aient en leur possession des granulés de même qualité sur toute l’année. Ces essais ont fait apparaître que le meilleur mélange est un mixte de chêne ou hêtre (60 %) avec des résineux (40 %). Aujourd’hui, l’entreprise utilise toujours la même recette afin d’éviter de mauvaises surprises aux clients et des réglages perpétuels.
 
Phase de croissance

Depuis trois ans, la production de granulés de bois, à Pratz, ne cesse d’augmenter. Elle est passée de 500 tonnes en 2004 à 3 000 tonnes en 2005 et 5 000 tonnes en 2006. A noter que la production d’aliments pour les animaux est, chaque année, de 25 000 tonnes.
Par conséquent, l’activité « bois » d’Alpha Luzerne n’est pas une activité marginale d’autant plus qu’elle possède un potentiel important avec l’installation de nombreux poêles et chaudières et la possibilité d’utiliser de nouvelles ressources comme le miscanthus, le saule…
Pour l’instant, les fournisseurs de sciures sont des scieries de l’Aube et de Haute-Marne. Elle vient des 150 km alentours et est obligatoirement de première transformation sans traitement chimique, sans vernis, sans peinture et sans colle.
L’emploi de cette sciure lui donne un nouveau statut. Elle passe de déchets encombrants en une matière première recherchée en concurrence avec les fabricants de pâte à papier ou de panneaux de particules. Du coup, son prix est passé, en trois ans, de 0 euro la tonne à 35/40 euros sachant qu’il faut deux kilos de sciure pour fabriquer un kilo de granulés.
Problème : le marché de la sciure est un marché non mature qui subit fortement la loi de l’offre et de la demande ; d’où les tensions sur le marché l’an dernier et un calme relatif cette année du fait d’un hiver doux et d’une offre de sciure supérieure à celle de l’an dernier. Normalement, dans quelques années, le marché devrait se stabiliser.

Production et stockage

La production des granulés de bois s’effectue toute l’année, en fonction de l’arrivage des différentes sciures. La conservation de cette sciure est impossible alors que celle des granulés se passe sans problème avec un taux d’humidité à 7 ou 8 %. Le stock permanent, à Pratz, est d’environ 1 000 tonnes dont 60 % en vrac.

Pour les livraisons, les clients peuvent opter pour des sacs de 15 kg ou pour du vrac par soufflerie. Le second est moins cher que le premier et plus le tonnage commandé est important, moins le prix est élevé. Il est également possible d’aller chercher les granulés en grande quantité directement à Pratz. Par exemple, le prix à la tonne, à Pratz, est de 180 euros pour une à deux tonnes achetées. Rendu chez soi, le prix est 192 euros.



Contact

Alpha Luzerne
 - Route de Blaise -
52230 Pratz
Tél. : 03 25 01 52 98

RÉFÉRENCES CHIFFRES

Le granulé de bois est un combustible très dense disposant d’un pouvoir calorifique minimum de 4 600 kWh par tonne avec une humidité sur poids brut de moins de 8 %. Sa masse volumique est de 0,7 tonne par mètre cube facilitant ainsi le transport et le stockage. 1 000 litres de fuel sont équivalents à 2,2 tonnes de granulés ou 3 m3.t

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2522 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2522 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui