L'Avenir Agricole et Rural 10 mars 2016 à 08h00 | Par Frédéric VAN WESTEINDE

Assurance socle : Les prairies en expérimentation

Après 10 ans de fonctionnement, le dispositif d’assurance récolte a évolué en 2015 pour s’adapter aux besoins de l’agriculture. L’offre de base est désormais plus abordable. L’innovation concerne le nouveau contrat «prairies» qui est disponible auprès des quatre principaux assureurs : Aviva, AXA, Groupama et Pacifica.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Souscrire un contrat d’assurance prairies est possible jusqu’au 31 mars 2016.
Souscrire un contrat d’assurance prairies est possible jusqu’au 31 mars 2016. - © Reussir

GESTION DES RISQUES

 

Un important déséquilibre «sinistre / cotisation»

En Haute-Marne, le rapport «sinistre / cotisation» est depuis 2011 bien au-dessus des 100 %, allant même jusqu’à 568 % avec le gel de 2012. Entre 2011 et 2015, Groupama leader sur le marché de l’assurance en Haute-Marne a donc versé en moyenne 320 Ä d’indemnité à ses assurés pour 100 Ä de cotisations perçues.

Ce déséquilibre est heureusement supporté grâce à une forte mutualisation. En effet, au niveau National, le rapport se situe aux alentours de 60 %.

Dans les zones intermédiaires comme la Haute-Marne, le problème le plus fréquent reste la baisse du rendement de référence, lorsque les cultures sont touchées par des accidents climatiques chaque année. Il est possible d’acheter un «complément de rendement» pour augmenter le rendement assuré. Néanmoins le prix de cette option non-subventionnable reste élevé...

Comparativement à d’autres postes de charge (mécanisation, intrants…), le coût de l’assurance  socles (par ha) reste abordable. S’assurer permet de sécuriser le facteur «rendement» et de se relever en cas de coup dur. Certes, aujourd’hui aucune assurance ne couvre le chiffre d’affaires en intégrant le risque «prix de vente» contrairement à d’autres pays producteurs comme les États-Unis.

Vous pourrez retrouver la suite de cet article dans notre édition du 11 mars 2016.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2454 | juillet 2017

Dernier numéro
N° 2454 | juillet 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui