L'Avenir Agricole et Rural 11 février 2010 à 17h31 | Par Estelle DAUPHIN

ASSEMBLEE GENERALE DE L'APVA - NOS SOLS ONT DE LA RESSOURCE

Yann Cadet a présidé l’Assemblée Générale de l’APVA pour la première fois. L’occasion de revenir sur les réalisations du service et sur les résultats du Réseau de Mesure de la Qualité des Sols (RMQS).

Abonnez-vous Réagir Imprimer

 

Rapport moral


Dans son mot d’accueil, Yann Cadet est revenu sur l’année 2009. «Cette année a été exceptionnelle sur le plan qualitatif, certaines zones habituellement défavorisées ont même révélé un potentiel inattendu. Il y a eu peu de maladies donc moins d’apports en phytosanitaires. Pourtant le niveau de prix a réduit les marges à zéro sur toutes les céréales et en particulier en orge d’hiver. Malheureusement nous n’avons pas de contrôle sur les prix. C’est pourquoi il faut que nous soyons encore meilleurs techniquement tout en étant en phase avec la réglementation.
Avec Phyto’2018, la barre est placée très haut et nous ne pourrons y arriver que collectivement, en menant nos propres expérimentations, afin d’être armés techniquement pour relever les défis environnementaux, alimentaires et énergétiques de demain : couvert végétal, simplification du travail du sol, études pédologiques… Nous devons agir sur tous les leviers d’amélioration.
Enfin, j’adresse mes félicitations à l’équipe de techniciens pour leur travail. Ils sont à nos cotés au quotidien dans cette perpétuelle quête d’efficacité».
Cécile Dechaux, responsable du service PVAE à la Chambre d’Agriculture a fait le point sur l’évolution des adhésions ; les 15 nouveaux adhérents ne viennent pas compenser les 13 disparitions de structures, les 17 impayés et les 15 résiliations pour cause d’insatisfaction par rapport au service proposé. Au total l’APVA compte trente adhérents de moins qu’en 2008, ce qui porte leur nombre à 606.
Au niveau des mouvements de personnel, 2009 a été une année plus stable que la précédente. Francis Mattelig a rejoint la Chambre de l’Aube et il a été remplacé par Murielle Colas, ingénieur agronome qui a travaillé précédemment au service Elevage de la Chambre d’Agriculture sur le secteur de Montigny-le-Roi. Elle est chargée du développement du logiciel mesp@rcelles aux cotés de Sophie Ruot et travaille également sur les études de bassins versants. 
Pour 2010, Cécile Dechaux annonce deux congés maternité ; celui d’Alix Chevrier qui travaille sur le secteur de Langres et le sien, à partir du mois de juillet.
En 2009, l’effectif du service s’élève à 14,3 ETP soit 2860 jours effectifs. C’est un ETP de plus qu’en 2008, ce qui n’est pas négligeable pour le service compte tenu des nouvelles missions d’évaluation et de recherche confiées au service (voir ci-après).

 

 

Actualités 2009 :


L’année 2009 a été marquée par la mise en place de nombreuses missions de recherche et d’expérimentation :

• Mise en place de la MVAD : mission boues entre les communes et les agriculteurs. L’épandage est la solution la plus économique et la plus écologique pour la société
• Mission SPEICE : essai sur les cultures intégrées à Marbéville 12 ha gérés par l’Aube et la Haute-Marne pour répondre aux exigences du grenelle : 6 cultures – 50 % d’IFT (interventions…), - 30% d’énergie, tout en maintenant les revenus avec une marge de 10 %
• Mise en place du 4ème programme de la directive nitrates avec mise en place des CIPAN, évolutions dans les pratiques de fertilisation
• Réseau d’observation des cultures dans les parcelles de référence sur les maladies afin de contribuer au Bulletin régional de Santé du Végétal
• Réseau de Reliquats Sortie Hiver (RSH)

 

Francis Mattelig a rejoint la Chambre de l’Aube et il a été remplacé par Murielle Colas, ingénieur agronome qui a travaillé précédemment au service Elevage de la Chambre d’Agriculture sur le secteur de Montigny-le-Roi.
Francis Mattelig a rejoint la Chambre de l’Aube et il a été remplacé par Murielle Colas, ingénieur agronome qui a travaillé précédemment au service Elevage de la Chambre d’Agriculture sur le secteur de Montigny-le-Roi. - © Estelle DAUPHIN

 

En 2010, la recherche continue à avancer


• Mission agronomique de protection des périmètres de captages
• Actions sur la zone Meuse en partenariat avec l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse afin de déboucher sur des MAE pour limiter l’apport de produits phytosanitaires
• Réseau de fermes de référence : la Haute-Marne candidate au niveau national avec l’Aube pour 6 fermes expérimentales
• Certiphyto : En 2014, tous les utilisateurs devront être formés ; les agriculteurs bien sûr, mais aussi les salariés, les vendeurs, les techniciens… Les sessions expérimentales sont très demandées. Elles durent deux jours et donnent droit à un certificat valable dix ans. A partir de l’année prochaine, il ne sera que d’une durée de cinq ans.
• Renforcement de la concertation régionale pour les essais, apprendre à travailler ensemble au niveau du réseau des Chambres d’Agriculture pour trouver des alternatives phytosanitaires.

Rapport financier :
Après approbation du rapport d’activité, Mickaël Masselot a présenté le rapport financier. Le compte de résultat laisse apparaître un excédent de 1017 euros.
L’adhésion à l’APVA donne accès aux prestations individuelles à tarif préférentiel. La grille tarifaire reste inchangée par rapport à 2009. Le «fax» (qui est envoyé de plus en plus par email) est optionnel et le tarif est différencié. Le bureau a récemment décidé d’intégrer les 100% bio en leur proposant une adhésion à demi-tarif, puisqu’ils n’ont pas besoin des conseils en phytosanitaires.

Renouvellement du
conseil d’administration

Trois sièges étaient à pourvoir pour renouvellement de mandat. Arnaud Jacob d’Arc en Barrois s’est présenté comme nouveau candidat. Yann Cadet et Olivier Leseur ont été réélus à l’unanimité

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2521 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2521 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui