L'Avenir Agricole et Rural 13 avril 2016 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

AROPA : Les séniors en pleine croissance

La dernière assemblée générale s’est déroulée à Semoutiers le 7 avril et a regroupé plus de 210 personnes. Les dossiers défendus par la Fédération Nationale ont été abordés ainsi que les nouvelles technologies dans le domaine de la santé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour une cotisation de 30 e, un adhérent bénéficie de nombreux avantages auprès des partenaires de l’AROPA.
Pour une cotisation de 30 e, un adhérent bénéficie de nombreux avantages auprès des partenaires de l’AROPA. - © T MORILLON

L’association de retraités est sur une bonne dynamique, ils étaient 174 adhérents en 2005, ils sont 384 en 2015 (34 de plus que l’année précédente). Beaucoup d’évènements ont été organisés en 2015 : la galette des rois à Semoutiers, des visites à Langres, à Paris et en Autriche. Des journées d’informations sont organisées toute l’année pour s’initier à la généalogie et au compostage, sans oublier les sessions sur la sécurité routière, les participants ont d’ailleurs reçu un diplôme des mains d’un représentant de la Prévention Routière en fin d’assemblée.

 

De nombreux partenaires

C’était la dernière assemblée générale pour le Président Daniel Crance «j’ai eu beaucoup de plaisir en 13 ans d’activités. En 2015 nous avons renforcé la convivialité, la cohésion et défendu vos intérêts. Cette année nous allons encore négocier pour vous offrir des avantages comme c’est le cas avec Mutualia, le Crédit Agricole, Agrica ou Groupama. La carte Moisson de cette année donne aussi droit à de nombreuses réductions». Le Président souligne la bonne participation aux activités de l’association : plus de 100 personnes pour les 2 voyages à Paris et 16 inscrits pour le stage «découverte de l’ordinateur».

Des changements fiscaux

Daniel Coffinet, Vice-Président de la FNAROPA, a fait un point sur les dossiers importants défendus par la Fédération. Il faut noter que la moitié des retraités ne payent pas l’impôt sur le revenu, 54 % sont en dessous du SMIC et 10 % en dessous du seuil de pauvreté. La FNAROPA a créé une Commission fiscalité qui se penche sur des réformes qui rendent imposables certains retraités : la fiscalisation de la majoration de 10 % pour 3 enfants élevés et la suppression de la demi-part «veuvage». «Nous devons aussi rester vigilants sur l’abattement de 10 % car il est souvent remis en cause» prévient Daniel Coffinet. Improprement appelé abattement pour «frais professionnel», il a pour but d’alléger la charge fiscale de ceux qui disposent de revenus modestes. Il a été instauré pour compenser la perte de revenus lors du passage à la retraite et tenir compte de l’impossibilité de fraude fiscale (sommes déclarées par les caisses). Le groupe «fiscalité» de la Confédération Française des Retraités (CFR) intervient systématiquement sur ces points à l’occasion de ses auditions par les Commissions parlementaires de l’Assemblée Nationale et du Sénat.

Vous pouvez lire la suite dans notre hebdomadaire de cette semaine en page 03

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2466 | octobre 2017

Dernier numéro
N° 2466 | octobre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui