L'Avenir Agricole et Rural 17 avril 2008 à 00h00 | Par F.Thevenin

AROPA 52 - EXIGENCE ET VIGILANCE

L’Association des Retraités d’Organismes Professionnels Agricoles de la Haute-Marne a invité ses 215 adhérents à son assemblée générale afin de dresser un bilan de l’année écoulée et de tracer des perspectives pour l’avenir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’Aropa 52, créée en octobre 2003, a pour vocation de regrouper en son sein les retraités et préretraités des Organismes Professionnels Agricoles de Haute-Marne : Crédit Agricole, Coopération, Groupama, Chambre d’Agriculture, MSA, organismes de services ainsi que les retraités et préretraités d’exploitations agricoles, forestières et viticoles. Aujourd’hui, elle compte 215 adhérents et a pour président Michel Thomassin.
Ses missions sont de quatre ordres et, dans un premier temps, elle défend les intérêts et les droits des retraités. Pour cela, elle adhère à la Frage (Fédération régionale des Aropa du Grand Est) qui regroupe la Champagne-Ardenne, la Lorraine, l’Alsace, la Bourgogne et la Franche-Comté avec 3 000 adhérents. Elle adhère également à la Fédération nationale des Aropa qui regroupe 88 associations adhérentes, couvre le territoire national et rassemble plus de 24 000 adhérents laquelle est adhérente à la Confédération française des retraités avec deux millions d’adhérents.
Enfin, la défense des intérêts et des droits des retraités passe par le calcul des pensions complémentaires des futurs retraités grâce à un logiciel performant afin de les renseigner sur leurs pensions à venir.
Deuxième mission de l’Aropa 52 : la défense du pouvoir d’achat des retraités grâce à des avantages tarifaires négociés avec de multiples partenaires comme Groupama, la MSA, Présence Verte, la FDSEA via la Carte Moisson et la carte Butterfly.
Sachant que le coût de la santé augmente et qu’un certain nombre des adhérents ne bénéficiait pas des avantages d’un contrat groupe, l’Aropa 52 a également signé un contrat collectif avec Mutualia Alsace Grand Est.
Troisième mission : l’information grâce à des réunions d’information, le bulletin trimestriel Trait d’Union, la revue trimestrielle Le Chêne Vert et le site internet www.fnaropa.fr
Enfin, pour les aspects loisirs et convivialité, des journées Galette des Rois, des repas et deux voyages en France sont organisés chaque année.

Objectifs 2008

Pour 2008, l’Aropa 52 s’est fixé comme objectif d’accompagner les réformes. Par application de la loi Fillon d’août 2003, la CCPMA Retraite serait gérée par la CCPMA Prévoyance au sein du groupe Agrica dès le 1er janvier 2009.
Michel Thomassin en appelle à la vigilance. Il tient à veiller, d’une part, à protéger les droits des bénéficiaires de cette pension à l’occasion de cette opération et, d’autre part, à ce que la réserve d’un milliard trois cents millions euros, issue des cotisations, leur soit bien destinée.
Pour Michel Thomassin, «les caisses de retraites complémentaires Arrco et Agirc doivent nécessairement évoluer. Nous suivrons avec intérêt ces changements et interviendrons chaque fois que de besoin».
Côté représentatité, «le souhait de l’Aropa 52 est devenu exigence». Selon lui, il est intolérable que les 14 millions de retraités en France soient traités comme des sous-citoyens (sauf en période électorale). Il déplore qu’à ce jour, les retraités n’aient aucune représentativité ni dans les caisses de retraites, ni dans les instances économiques ou politiques, ni même au sein du Conseil Economique et Social consulté par le législateur ou l’exécutif avant d’engager toute réforme.
Il poursuit :
«à croire qu’à l’âge fatidique de la retraite, nos cerveaux se sont volatilisés alors même que nombre d’entre nous avons exercé des responsabilités importantes au sein des entreprises. L’âgisme sévit en notre beau pays. Nous exigeons notre représentativité là ou se décide notre avenir».
Enfin, l’Aropa 52 a pris conscience que sa force viendra du nombre d’adhérent qui doit augmenter grâce à un recrutement intensif. Le Baby boom d’après guerre provoque le Papy boom d’aujourd’hui et le nombre de retraités croît de manière conséquente. Des centaines d’entre eux devraient rejoindre l’Aropa 52…
Contact
AROPA 52

Maison de l’agriculture
26 avenue du 109ème RI
52011 CHAUMONT Cedex

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2522 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2522 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui