L'Avenir Agricole et Rural 03 octobre 2019 à 10h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

Agroforesterie, Concours Général Agricole 2020, postulez vite

L’agroforesterie peut répondre aux enjeux majeurs en termes de qualité de l’eau. Le Ministère de l’Agriculture veut mettre en valeur ce savoir-faire en l’intégrant au Concours Général Agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Un exemple d’agroforesterie au Gaec des 3 sillons à Louze.
Un exemple d’agroforesterie au Gaec des 3 sillons à Louze. - © R BLANCHET

Le concours des pratiques agro-écologiques - agroforesterie sous le patronage du Ministère de l’agriculture met en valeur le savoir-faire des agroforestiers, ou agriculteurs possédant au moins une parcelle d’agroforesterie, c’est-à-dire « tout système de production associant l’arbre à l’agriculture », y compris un ensemble de haies cohérent.

 

L’objectif du concours est de récompenser la mise en place ou la gestion et le suivi d’une parcelle agroforestière ou d’un ensemble de parcelles agroforestières (quel que soit le type d’agroforesterie et de secteur de production). Il récompense également l’intégration de cette ou de ces parcelles au sein d’un système de production agricole qui valorise cet écosystème au niveau économique, social et environnemental.

 

La première édition de ce concours se tiendra cette année. Pour le Grand Est, l’organisation est coordonnée par les référents de Réunir-AF (Réseau National pour l’Agroforesterie) que sont la Chambre d’Agriculture de l’Aube et Haies Vives d’Alsace.

 

La Haute-Marne est à l’honneur puisque le sud-est du département fait partie de la zone éligible « Territoire des sources de l’Est » retenue pour le Grand Est. Cette zone s’étend entre les axes Chaumont-Neufchâteau et Chaumont-Langres-Fayl-Billot puis dans les Vosges (voir carte ci-contre).

C’est l’occasion de montrer comment l’agriculture haut-marnaise peut, à travers l’agroforesterie dont les haies, répondre aux enjeux majeurs de ce territoire en termes de qualité de l’eau (zone d’action prioritaire Rhin-Meuse, captages) et de biodiversité (Bassigny).

 

Les catégories ouvertes au concours sur le territoire sont les suivantes :

•Implantation : parcelle d’agroforesteries ou ensemble de parcelles âgées de 5 ans minimum (à date du début de la conception du projet, jusqu’à 9 mois avant l’implantation effective des arbres) et ayant été mises en place par l’agriculteur candidat. C’est la conception du système, son implantation et les pratiques de gestion du système agroforestier qui seront évaluées.

 

•Gestion : parcelle d’agroforesteries ou ensemble de parcelles âgées de 10 ans minimum, qu’elles aient été installées par l’agriculteur en place ou précédemment. Ce sont les pratiques de gestion du système agroforestier qui seront évaluées.

Postulez avant le 15 octobre !

Inscription en ligne à l’adresse suivante : http://bit.ly/inscription_cg_agroforesterie2020


Soutien départemental à l’implantation de haies, vergers et bandes enherbées

Consultez le tableau paru dans notre page 08 du numéro de cette semaine

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2578 | décembre 2019

Dernier numéro
N° 2578 | décembre 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui