L'Avenir Agricole et Rural 05 novembre 2009 à 09h10 | Par Lucie Georges "Chambre d'Agriculture"

AGRICULTURE BIOLOGIQUE - PRODUIRE EN HAUTE MARMNE

En savoir plus sur le mode de production biologique et les circuits de commercialisation des productions végétales.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le marché des céréales conduites en mode biologique est un marché qui ne demande qu’à se développer en France et en Haute Marne. Pour preuve en 2008, les surfaces en grandes cultures biologiques ont enregistré une croissance de près de 12% par rapport à l’année précédente alors que les surfaces céréalières nationales n’ont progressé que de 6%. Cet essor devrait se poursuivre en raison d’une forte demande des consommateurs et des objectifs du Grenelle de l’Environnement qui prévoient de tripler les surfaces bio d’ici 2012.
Par ailleurs, la dynamique céréalière est encouragée par la revalorisation du crédit d’impôts (jusqu’à 4 000 ? en 2010 pour les revenus 2009) et le déplafonnement des aides à la conversion vers l’agriculture biologique.

Une filière régionale Céréales Bio qui s’organise

En complément des aides à la conversion et du soutien technique qui peut être apporté aux nouveaux convertis, il est essentiel que la filière de commercialisation des grandes cultures s’organise.
La création en 2004 du Dispositif Collectif de commercialisation des grandes cultures biologiques a permis aux producteurs de Champagne-Ardenne se regrouper et de vendre collectivement leurs récoltes. Contrairement à une coopérative, les exploitants engagés dans le Dispositif Collectif restent acteurs et maîtres de la vente. Le dispositif collectif n’a pas de structure de stockage et n’achète en aucun cas les récoltes. La collaboration tripartite se fait entre la FRAB (Fédération Régionale des AgroBiologistes de Champagne Ardenne), EURODESI (société du groupe EUROLUZ) et les exploitants bio de Champagne Ardenne. Le Dispositif Collectif est un système basé sur la confiance mutuelle entre tous les acteurs. L’exploitant indique à la FRAB courant juin les surfaces engagées en céréale bio qu’il souhaite vendre via le Dispositif. La FRAB coordonne toutes les données, les fournies à EURODESI qui se charge de la prospection et de trouver des acheteurs pour les exploitants.
Chaque année le nombre d’exploitants et les volumes engagés progressent. En 2009, 1800 tonnes de grains ont transité par le Dispositif avec une vingtaine d’exploitants contre 1200 tonnes l’an passé.
La mutualisation des moyens et des prix permet de faire face au manque de coopérative bio en Champagne Ardenne et à la difficulté de trouver seul un acheteur, parfois pour de petits volumes de grains.
La nécessité pour le producteur de stocker les grains à la ferme avant la vente peut être perçu comme un frein mais c’est ce qui garantit la réduction des charges de structure du système. Pour palier à cette contrainte, la création d’une coopérative bio régionale, intégrant au moins une unité de stockage par département, est envisagée et actuellement à l’étude.
Pour en savoir davantage sur ce Dispositif Collectif et sur les autres circuits de commercialisation des grandes cultures bio, venez assister aux formations du 16 et 18 novembre où un intervenant de la FRAB reviendra sur les différentes filières de l’AB et sur leurs perspectives de développement.
Vous pourrez également prendre connaissance de la réglementation en vigueur concernant les productions végétales bio et les techniques de production grâce aux visites d’exploitation prévues.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2526 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2526 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui