L'Avenir Agricole et Rural 11 octobre 2012 à 15h28 | Par L'Avenir Agricole et Rural

ACTUALITÉS LAITIÈRES - CIL

Théâtre au CIL Grand Est

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Après s’être demandé s’ils viendraient, les producteurs s’interrogeaient avant la réunion du CIL qui eut lieu à Mulhouse le jeudi 4 octobre, sur l’attitude qu’auraient les transformateurs compte tenu de la décision de la FNIL de suspendre sa participation aux travaux de l’interprofession.

S’ils étaient bien là c’était sans doute juste pour qu’il ne soit pas dit qu’ils avaient empêché la tenue de la réunion.

Le résultat fut pourtant le même puisque sourds à tous reproches, comme à toute demande d’explications, personne et surtout pas les plus concernés, Lactalis, parfaitement imité dans son mutisme par Sodiaal, ne daigna donner la moindre explication aux producteurs quant aux diminutions de prix annoncées.

Il s’en suivit une réunion, une de plus diront certains, sans aucun intérêt, laissant mal augurer de l’avenir de l’interprofession, au moment même où elle est menacée et où , au moins côté producteurs, on pense avoir le plus besoin d’elle !

Comme si, pour certains, il fallait au plus vite en finir avec les contraintes qui en découlent et accéder enfin à un monde où ils pourraient décider seuls de tout !

La colère rentrée des producteurs était palpable mais eux aussi se forcèrent, à rester pour ne pas être rendus responsables du « sabotage » d’une réunion fusse-t-elle totalement inutile.

 

 



CIL : il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut entendre ....

 

Bien que la FNIL (privés) ait annoncé se retirer (momentanément ?) des instances interprofessionnelles à partir d’arguments contenant une bonne dose de mauvaise foi, ses représentants au CIL Grand Est étaient bien présents à Mulhouse le 4 dernier.

Pour autant le collège producteurs ne put s’en réjouir longtemps tant il s’agissait d’une présence muette, d’ailleurs bien vite imitée par l’autre collège de la transformation !

Ainsi les demandes d’explications des producteurs quant au non-respect des recommandations interprofessionnelles de prix n’obtinrent aucune réponse et pas même le moindre commentaire, comme si la surdité avait subitement gagné la quinzaine de représentants de la transformation.

Le représentant de Sodiaal n’avait, dit-il, rien à dire en interprofession devant seulement des explications à ses adhérents, ce dont ceux-ci se souviendront sûrement, quant à celui de Lactalis, il se refusa tout autant à tout commentaire se contentant de se retrancher derrière les décrochages de prix de certaines coopératives.

La FRPL dénonce d’autant plus vigoureusement une telle attitude qu’entre baisse du prix du lait et envolée des charges, la situation des producteurs est particulièrement difficile.

La FRPL s’élève contre un mutisme de circonstances qui permet simplement aux 2 plus grands groupes laitiers de ne pas justifier des décisions accentuant encore le contexte défavorable aux producteurs.

Enfin la FRPL déplore ce manque de responsabilité au moment où l’interprofession, dont l’existence même est menacée, devrait au contraire, faisant fi de ses intérêts individuels, faire front et montrer une unité et une détermination à surmonter les difficultés qui lui permettent d’être encore là demain, dans l’intérêt commun de producteurs et de transformateurs, qui, qu’on le veuille ou non, sont dans le même bateau.

Contractualisation et sortie de quotas exigent au contraire des réflexions approfondies pour des projets ambitieux qui assurent l’avenir de la filière laitière du Grand Est et en premier lieu celui des producteurs.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2461 | septembre 2017

Dernier numéro
N° 2461 | septembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui