L'Avenir Agricole et Rural 17 décembre 2015 à 08h00 | Par L'Avenir Agricole et Rural

Activités et performances génétiques en progression

Elistest a tenu son assemblée générale le 9 décembre à Nogent, la direction y a détaillé son rapport technique ainsi que l’évolution de la coopérative. Le rôle des données en agriculture a également été abordé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Elitest travaille sur le gène sans corne et les problèmes de boîteries.
Elitest travaille sur le gène sans corne et les problèmes de boîteries. - © T.M.

Une forte croissance

Elistest est né de la fusion en 2010 de 4 coopératives d’élevage et d’insémination de l’est de la France. Damien Tiha, président d’Elitest, a introduit l’assemblée en rappelant que la Haute-Marne représente 11 % de l’activité de la coopérative.

Elitest connaît un exercice positif dans beaucoup de secteurs, comme l’a souligné le directeur général Philippe Sibille. Les inséminations artificielles Professionnelles  (IAP) sont en hausse de 1,8 %  par rapport à la campagne précédente, ce qui représente +4,5 % depuis 2010. On notera toutefois la baisse du nombre d’adhérents, ils sont 4 846 soit 11 % de moins qu’en 2013/2104. Cependant, le nombre moyen d’IAP par adhérent est de 49,3, correspondant à +17 % depuis 2010. « Nous avons une croissance significative des IAP : +2,5 vaches inséminées par élevage adhérent, nous n’avons jamais connu une telle évolution » explique le directeur.

La part de l’activité est également en hausse d’année en année : 79 % d’élevages ont +50 IAP et 31 % sont à +100 IAP, « Les fermes de plus de 100 vaches devraient représenter la moitié de notre activité d’ici 5 ans » indique Philippe Sibille. 151 exploitations sont en suivi reproduction, alors qu’elles n’étaient que 10 en 2010. Il y a une évolution significative des ventes de doses sexées : 28 631 doses femelles en 2014/2015, soit +26 % par rapport à la campagne précédente et 4 fois plus qu’à la création d’Elitest.

 

Développement des services

On note une reprise du croisement avec une croissance de 85 % en 4 ans pour la race Blanc Bleu Belge. Charal et EMC2 Elevage se sont positionnés sur des croisements entre Hereford et races laitières. Cette démarche, appelée Herbopack, a conduit à 1 061 inséminations et va se développer pour les Vosgiennes. Dans le domaine porcin, l’activité d’Elitest est aussi en progression : +16 % depuis 2010.

2 protocoles de synchronisation des chaleurs ont été agréés, les inséminateurs placent un dispositif sous la peau de l’oreille ou dans le vagin de l’animal. Le suivi reproduction évolue, la visite du technicien est mieux anticipée, l’éleveur reçoit au préalable la liste des vaches à préparer. Toute la saisie se fait directement sur l’exploitation grâce à une tablette. Dès la fin de la visite, le fermier reçoit le bilan par courriel, les données sont également consultables via Est Elevage.

 

Performances génétiques

La sélection génomique donne de l’importance à la voie femelle avec une précision d’indexation de 9 descendants pour le lait, 63 pour les cellules et 115 pour la fertilité. Auparavant, la moitié du catalogue était issue de 2 taureaux, mais Elitest a ouvert les portes à d’autres origines pour avoir davantage de variabilité génétique. La morphologie s’est améliorée, l’indice de reproduction se stabilise (avec une augmentation pour les taureaux). On note une part importante de la montée naturelle en allaitant. Elitest se penche depuis cette année sur les problèmes de boiteries, la coopérative collecte actuellement des données de parage pour une indexation prévue en 2016/2017.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2398 | juin 2016

Dernier numéro
N° 2398 | juin 2016

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui