L'Avenir Agricole et Rural 15 octobre 2020 à 09h00 | Par TM

Abattoir : le projet officiellement lancé

Afin de prendre en main la gestion du nouvel abattoir, le Conseil départemental a signé un convention avec la ville de Chaumont le 7 octobre à la mairie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La ville de Chaumont et le Conseil départemental ont signé une convention de gestion pour le nouvel abattoir qui devrait ouvrir en 2023.
La ville de Chaumont et le Conseil départemental ont signé une convention de gestion pour le nouvel abattoir qui devrait ouvrir en 2023. - © TM

La ville de Chaumont étant situé au centre du département, elle a été préférée à Montigny le Roi pour accueillir le nouvel abattoir. Prévu pour produire 800 t de viande, le nouvel abattoir aura la capacité d’évoluer afin de travailler des volumes plus importants. Les abattoirs sont habituellement gérés par les communes, mais le Conseil départemental, très impliqué au niveau agricole, souhaite avoir les rênes pour porter le projet. C’est le but de cette convention signée entre les deux parties, afin de faire avancer le projet.

Chrsitine Guillemy, maire de Chaumont, est convaincue que «la vie dans nos territoires est liée à l’agriculture » et que « l’agriculture de demain c’est aussi les circuits courts. Si on veut les aider à se développer, il faut un outil plus performant ».
« Cet abattoir va au-delà de l’abattage des animaux, on a la volonté de développer les produits locaux, notamment en restauration collective. On souhaite valoriser ce que l’on a dans nos champs » explique Nicolas Lacroix, président du Conseil départemental qui espère que ce nouvel outil attirera les éleveurs qui font abattre leurs animaux ailleurs. En tout cas il motive beaucoup d’éleveurs du département, ainsi que certains de la Marne et de l’Aube.

Vous pourrez retrouver la suite de cet article dans notre édition du 16 octobre 2020.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2623 | octobre 2020

Dernier numéro
N° 2623 | octobre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui