L'Avenir Agricole et Rural 14 avril 2011 à 10h55 | Par DIDIER PETIT CHAMBRE D'AGRICULTURE

ABATTOIR de CHAUMONT - Rappel de quelques règles de fonctionnement

L’abattoir et Viandes 52 doivent assurer une rigueur accrue dans leur fonctionnement quotidien. Cela est indispensable pour conserver l’agrément sanitaire des deux structures.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les abattages bovins ont lieu le Mardi et Jeudi.
Les abattages bovins ont lieu le Mardi et Jeudi. - © Didier PETIT "CHAMBRE D'AGRICULTURE"

Certaines règles de fonctionnement doivent évoluer pour que les deux sociétés puissent continuer à jouer leur rôle de plateforme de service de proximité pour le compte de la filière viande départementale.

Modalités d’abattage d’urgence des bovins

Suite à deux problèmes récents, il est rappelé que l’animal concerné par un abattage d’urgence doit être vu avant l’abattage par l’inspection vétérinaire qui décide s’il peut être ou non abattu.

 

En l’absence de CVI (certification vétérinaire d’intervention), l’abattage ne peut pas être considéré comme un abattage d’urgence et les services vétérinaires sont en droit de saisir complètement l’animal.

Les abattages bovins ont lieu le Mardi et Jeudi. Lors de ces journées, les éleveurs possédant les pièces évoquées ci-dessus peuvent amener leurs animaux «abattage d’urgence» sans prévenir jusqu’à 9 h.
Ils doivent alors se présenter au bouvier ou au secrétariat qui les accueillera.
De 9 h à 11 h, ils doivent prévenir l’abattoir et préciser l’heure d’arrivée de l’animal de manière à organiser correctement le travail.
Les frais spécifiques d’abattage d’urgence ne seront facturés que si l’animal arrive lorsque la chaîne d’abattage n’est pas en fonctionnement ou qu’elle vient d’être nettoyée.

Modalités de livraisons des carcasses pour les clients de l’abattoir

Suite à divers problèmes liés notamment à des vols, il a été décidé de fermer l’accès aux locaux de 5 h à 8 h à toute personne étrangère au service en dehors des arrivées d’animaux.
Les clients habituels de l’abattoir qui souhaitent se faire livrer avant 8 h doivent se présenter à Viandes 52.

Livraison des abattages familiaux

La livraison des clients se déroule obligatoirement entre 8 h 30 et midi. Pour éviter les contestations liées à la qualité, la nature et la quantité de viande livrées, un bordereau de livraison sera signé par le propriétaire de la viande et l’agent de l’abattoir ayant assuré l’accueil du client. Un double de ce bordereau sera conservé par l’abattoir et le paiement de la prestation sera réalisé lors de la livraison de la marchandise.
A partir du moment ou le bordereau aura été signé, l’abattoir n’acceptera plus de contestation sur la prestation réalisée.

Lors d’un abattage d’urgence, le propriétaire de l’animal doit être en possession du carton d'identification et du CVI (certificat vétérinaire d’information).

L’opérateur de l’abattoir qui assure l’abattage informe immédiatement les services vétérinaires de l'arrivée de l'animal blessé et leur transmet le carton d'identification et le CVI. Les services vétérinaires examinent l’animal et décident si l’abattage peut être mis en oeuvre

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Avenir Agricole et Rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2521 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 2521 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui