L'Anjou Agricole 07 novembre 2019 à 13h00 | Par Romain Devaux

10 associés, 4 fermes, une boucherie

Cinq couples d’éleveurs de parthenaises se sont associés pour créer leur propre boucherie-charcuterie. Elle a ouvert ses portes le 10 septembre dans les nouvelles halles de Cholet.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

« Avec le marché de la viande qui est compliqué, le prix de départ de nos animaux est de plus en plus bas », regrette Maryline Auneau, éleveuse de parthenaises et une des
10 associés de la SAS 4 fermes. Pour y faire face, ces 4 fermes,  toutes des élevages de parthenaises, se sont associées pour créer leur propre boucherie-charcuterie-traiteur. Le but : mieux valoriser leur production, bien sûr « et aussi avoir un retour direct du consommateur sur   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Anjou Agricole

L'Avenir Agricole et Rural
La couverture du journal L'Avenir Agricole et Rural n°2577 | décembre 2019

Dernier numéro
N° 2577 | décembre 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui